Le Hamas prévient que le meurtre de Foqaha pourrait empêcher un échange de prisonniers
Rechercher

Le Hamas prévient que le meurtre de Foqaha pourrait empêcher un échange de prisonniers

Mahmoud al-Zahar affirme que l’assassinat mystérieux va “perturber” les négociations pour la libération des Israéliens retenus en otage par le groupe terroriste à Gaza

Dov Lieber est le correspondant aux Affaires arabes du Times of Israël

Mahmoud al-Zahar pendant un rassemblement à Gaza, le 14 décembre 2015. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Mahmoud al-Zahar pendant un rassemblement à Gaza, le 14 décembre 2015. (Crédit : capture d'écran YouTube)

Un responsable du Hamas a déclaré mardi que le récent assassinat de l’un des cadres militaires du groupe terroriste, Mazen Foqaha, et dont il accuse Israël d’en être responsable, empêcherait les négociations d’échanges de prisonniers avec l’Etat juif.

« Ce qu’ils ont fait n’est pas une victoire militaire. Cela perturbera de nombreuses choses sur lesquelles ils travaillaient, comme un échange de prisonniers, ou d’autres choses », a déclaré Mahmoud al-Zahar à la chaîne libanaise panarabe al-Mayadeen.

Israël essaie d’obtenir du Hamas la libération de deux ou trois Israéliens qui sont entrés dans la bande de Gaza de leur propre chef, Avraham Mengistu, Hisham al-Sayed, et peut-être Juma Ibrahim Abu Anima, dont la présence à Gaza n’a pas été confirmée.

Le Hamas, groupe terroriste islamiste qui cherche à détruire Israël, détient aussi les corps des soldats israéliens Oron Shaul et Hadar Goldin, dont l’armée a déterminé qu’ils ont été tués aux combats pendant la guerre de 2014 dans la bande de Gaza.

Oron Shaul, Hadar Goldin et Avraham Mengistu. (Crédit : Flash 90/Times of Israel)
Oron Shaul, Hadar Goldin et Avraham Mengistu. (Crédit : Flash 90/Times of Israel)

Le Hamas demande à Israël de libérer les 60 prisonniers de l’accord Shalit de 2011 qui ont été à nouveau arrêtés en 2014 suite à l’enlèvement de trois adolescents israéliens en Cisjordanie (on avait ensuite appris qu’ils avaient été tués presque immédiatement) avant que toute négociation ne puisse avoir lieu.

Cette année, Israël a proposé via un médiateur de libérer Bilal Razaineh, un membre du Hamas, en échange de Mengistu ou Sayed, ce qui a été décrit comme un échange « humanitaire », car les trois hommes ont des problèmes psychiatriques.

Le Hamas avait refusé cette offre.

L’équipe du Times of Israël a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...