Israël en guerre - Jour 233

Rechercher

Le Hezbollah pilonne le nord d’Israël ; 3 soldats blessés par un drone chargé d’explosifs

Deux terroristes du Hezbollah ont été tués par une frappe israélienne menée contre une voiture dans le sud du Liban, dans un contexte de tirs transfrontaliers nourris

Une photo prise depuis le sud du Liban montre de la fumée s'élevant au-dessus de la ville de Metula, dans le nord d'Israël, suite à une frappe du côté libanais, le 16 mai 2024. (Crédit : Rabih Daher/AFP)
Une photo prise depuis le sud du Liban montre de la fumée s'élevant au-dessus de la ville de Metula, dans le nord d'Israël, suite à une frappe du côté libanais, le 16 mai 2024. (Crédit : Rabih Daher/AFP)

L’armée israélienne a déclaré qu’un drone chargé d’explosifs lancé jeudi depuis le Liban s’était écrasé et avait explosé plus tôt dans la journée dans une zone proche de la communauté nord de Metula, blessant trois soldats.

L’attaque a été revendiquée par le groupe terroriste du Hezbollah, qui a déclaré avoir visé des cibles de l’armée israélienne à l’aide d’un drone armé de missiles, alors que les hostilités transfrontalières continuent de s’intensifier à la suite de l’assassinat d’un haut commandant de campagne du Hezbollah en début de semaine.

L’un des soldats est dans un état grave et les deux autres ont été légèrement blessés par l’explosion.

Le Hezbollah a affirmé que le drone était armé de « deux missiles S5 » et visait des cibles de Tsahal à Metula.

L’armée israélienne a affirmé qu’elle enquêtait sur l’incident, survenu quelques heures après que le Hezbollah a tiré des dizaines de roquettes sur les hauteurs du Golan, en deux salves distinctes.

Le groupe terroriste a affirmé avoir tiré une soixantaine de roquettes Katioucha sur trois bases militaires dans la région du plateau du Golan, déclenchant des sirènes d’alerte aux roquettes dans toute la région. Néanmoins, Tsahal a déclaré que le nombre de roquettes ayant franchi la frontière lors de l’attaque était plus proche de 40 et que le système du Dôme de Fer avait intercepté certaines des roquettes.

Des roquettes lancées du sud du Liban vers Israël, le 16 mai 2024, dans le cadre des affrontements transfrontaliers entre les troupes israéliennes et le Hezbollah. (Crédit : AFP)

L’armée a également déclaré que les sirènes répétées qui ont retenti dans la communauté évacuée de Zarit, à la frontière nord, avaient été déclenchées par cinq projectiles lancés depuis le Liban.

Les barrages de roquettes et les projectiles n’ont pas fait de blessés.

De l’autre côté de la frontière, les forces israéliennes ont déclaré avoir effectué une frappe de drone sur un véhicule dans lequel se trouvaient deux agents du Hezbollah, près des villes de Cana et de Seddiqine, dans le sud du Liban. Les médias libanais ont indiqué que deux personnes avaient été tuées dans l’attaque et le Hezbollah a annoncé que deux de ses membres avaient été tués alors qu’ils participaient à des opérations visant Israël.

Un panache de fumée s’élève au-dessus du village de Kfar Kila, au sud du Liban, lors d’un bombardement israélien, le 16 mai 2024. (Crédit : Rabih Daher / AFP)

Selon Tsahal, les deux hommes étaient « en route pour mener une attaque terroriste immédiate » contre Israël.

L’armée a également effectué plus d’une douzaine de frappes aériennes sur des positions du Hezbollah dans le sud du Liban tout au long de la journée, notamment contre un site de tirs de roquettes, un poste d’observation à Mays al-Jabal et un certain nombre de bâtiments où des agents étaient rassemblés, a déclaré Tsahal.

L’armée a diffusé des images vidéo montrant certaines des frappes.

La mort des deux membres du Hezbollah porte à 300 le nombre de membres du groupe terroriste tués depuis que le Hezbollah a commencé à attaquer Israël en solidarité avec le Hamas à Gaza, le 8 octobre.

En Israël, les sirènes d’alerte à la roquette et au drone ont continué à retentir dans les villes de Galilée jeudi après-midi, alors que les attaques se poursuivaient.

En Galilée occidentale, des images diffusées sur les réseaux sociaux ont montré l’impact d’au moins une roquette lourde près de Shlomi. Aucun blessé n’a été signalé dans l’immédiat.

Le dernier échange de tirs a eu lieu après que le Hezbollah a réussi à frapper une installation militaire sensible en Basse Galilée à l’aide d’un drone explosif mercredi, atteignant ainsi une profondeur inégalée en territoire israélien depuis des années.

Depuis le 8 octobre, les forces dirigées par le Hezbollah ont attaqué presque quotidiennement des communautés israéliennes et des postes militaires le long de la frontière, le groupe affirmant qu’il le fait pour soutenir Gaza dans le cadre de la guerre qui s’y déroule.

Le groupe terroriste a intensifié ses attaques au cours des dernières semaines lorsque Tsahal a commencé à opérer à Rafah et a pris le contrôle du poste-frontière de la ville la plus méridionale, partagé avec l’Égypte.

Jusqu’à présent, les escarmouches à la frontière ont causé la mort de dix civils du côté israélien, ainsi que celle de 14 soldats et réservistes de Tsahal. Plusieurs attaques en provenance de Syrie ont également eu lieu, sans faire de blessés.

Au Liban, 60 membres d’autres groupes terroristes, un soldat libanais et au moins 60 civils, dont trois journalistes, ont été tués.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.