Le vaccin Pfizer efficace à 92 % en Israël, selon la première étude contrôlée
Rechercher

Le vaccin Pfizer efficace à 92 % en Israël, selon la première étude contrôlée

Seules 31 des 163 000 personnes ayant reçu la double dose par Maccabi ont contracté le virus, contre 6 437 dans le groupe de contrôle non vacciné

Un travailleur médical administre un vaccin COVID-19 dans un centre de vaccination Clalit à Jérusalem, le 21 janvier 2021. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
Un travailleur médical administre un vaccin COVID-19 dans un centre de vaccination Clalit à Jérusalem, le 21 janvier 2021. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)

Le vaccin contre le coronavirus de Pfizer est efficace à 92 % en Israël, selon la première grande enquête contrôlée au monde sur son fonctionnement en dehors des essais cliniques.

Seuls 31 des 163 000 Israéliens vaccinés par le prestataire de soins Maccabi ont contracté le coronavirus au cours des dix jours qui ont suivi leur immunisation complète, a déclaré jeudi au Times of Israël Anat Ekka Zohar, principal analyste des statistiques sur les vaccins de la caisse de santé.

Dans un échantillon équivalent d’Israéliens non vaccinés, 6 437 ont été contaminés dans le même laps de temps.

« C’est une très, très bonne nouvelle », a déclaré Ekka Zohar. « C’est la première étude au monde qui examine un si grand nombre de patients entièrement vaccinés. »

Analyste des statistiques pour la caisse de santé Maccabi Anat Ekka Zohar (Crédit : Anat Ekka Zohar)

Pfizer a obtenu une efficacité de 95 % au cours des essais cliniques, et les médecins du monde entier se tournent vers Israël avec une certaine impatience pour voir si l’efficacité du vaccin se rapproche de ce chiffre dans le monde réel.

Le professeur Eyal Leshem, spécialiste des maladies infectieuses au centre médical Sheba, a déclaré au Times of Israël qu’il y a lieu de s’enthousiasmer par ce résultat remarquable, et non pas de se préoccuper du décalage de 3 %.

« C’est un chiffre très élevé, bien en deçà de l’écart-type auquel nous nous attendions », a déclaré Leshem.

Les chiffres publiés par la caisse de santé Maccabi en début de semaine témoignaient déjà de l’efficacité de la vaccination, mais ils ne prenaient pas en compte de groupe de contrôle, ce qui ne permettait pas d’obtenir un taux d’efficacité précis.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...