Les images de l’arrestation du meurtrier palestinien présumé d’Esther Horgen
Rechercher

Les images de l’arrestation du meurtrier palestinien présumé d’Esther Horgen

L'homme de 36 ans, originaire du secteur de Jénine, aurait tué une Israélienne dans la forêt, la semaine dernière ; son habitation a été cartographiée pour une possible démolition

Plusieurs policiers entrent dans une maison, dans la ville palestinienne de Tura, pour y arrêter un homme soupçonné d'avoir tué Esther Horgen, une israélienne. (Police israélienne)
Plusieurs policiers entrent dans une maison, dans la ville palestinienne de Tura, pour y arrêter un homme soupçonné d'avoir tué Esther Horgen, une israélienne. (Police israélienne)

La police a diffusé des images, lundi, de l’arrestation d’un Palestinien soupçonné du meurtre d’Esther Horgen, une femme franco-israélienne de 52 ans et mère de six enfants. Le suspect a été appréhendé jeudi dernier dans la ville de Tura, en Cisjordanie.

La vidéo de cette opération nocturne, menée par l’unité antiterroriste Yama, à Tura, a notamment été tournée par une caméra accrochée à un casque. Une autre séquence montre les recherches menées en pleine journée par les soldats et l’embarquement du suspect dans un véhicule militaire.

L’homme est soupçonné d’avoir assassiné Horgen dimanche dernier, et il aurait avoué et donné des détails sur ce crime. Horgen, 52 ans, qui était mère de six enfants, avait disparu après être allée faire un jogging dans la forêt de Reihan, à proximité de son habitation située dans l’implantation de Tal Menashe, dimanche après-midi. Son mari, Benjamin, ne voyant pas revenir son épouse, avait fait appel à la police et son corps sans vie, qui portait des traces de violences, avait été découvert dans la forêt lundi, en tout début de matinée.

Selon les médias palestiniens, le suspect serait un homme de 36 ans originaire de Tura, une ville du gouvernorat de Jénine, située à environ 2,5 kilomètres en voiture de Tal Menashe. Ils ont indiqué que l’homme avait déjà été emprisonné au sein de l’Etat juif pour des délits sécuritaires. Le Times of Israel a pu confirmer l’arrestation du détenu ainsi que son incarcération antérieure mais son identité reste soumise à un embargo.

Selon la Treizième chaîne, l’interrogatoire du suspect a indiqué qu’il n’était membre d’aucun groupe terroriste et qu’il avait attendu dans la forêt, bien décidé à attaquer un Israélien. Il a pris Horgen par surprise avant de la frapper à plusieurs reprises à la tête et de cacher le corps, a précisé le reportage.

Vendredi, le suspect a été emmené sur les lieux du meurtre et il s’est prêté à une reconstitution, a fait savoir Kan News.

Les militaires ont déclaré que des complices présumés du meurtrier avaient été placés en détention en vue d’un interrogatoire, sans préciser combien.

La semaine dernière, l’armée israélienne a cartographié l’habitation du suspect pour la préparer à une potentielle démolition future.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...