Rechercher

Les quatre roquettes étaient finalement des tirs à balle réelle – Armée

De plus, les trois Israéliens qui avaient été légèrement blessés en se rendant dans des abris antiaériens ont pu quitter l'hôpital

Un missile du système de défense aérienne israélien Dôme de fer illumine le ciel au-dessus de la bande de Gaza, le 21 avril 2022. (Crédit: Said Khatib/AFP)
Un missile du système de défense aérienne israélien Dôme de fer illumine le ciel au-dessus de la bande de Gaza, le 21 avril 2022. (Crédit: Said Khatib/AFP)

L’armée israélienne a publié un communiqué établissant que, contrairement à ce qui avait été annoncé antérieurement, aucune roquette n’avait été lancée depuis Gaza vers deux heures du matin la nuit dernière. Ce sont de simples tirs à balle réelle qui auraient en effet activé le système de défense antiaérien du Dôme de fer, qui aurait lancé des missiles Tamir en riposte.

Des informations initiales avaient affirmé que quatre roquettes avaient été lancées en direction du sud d’Israël.

Ironie de l’histoire, des images des missiles intercepteurs éclairant le ciel avaient été rapidement utilisées par la porte-parole du Premier ministre Naftali Bennett ainsi que par le lobby pro-israélien de l’AIPAC pour montrer l’efficacité du Dôme de fer.

L’armée a indiqué examiner comment ces balles avaient pu activer le système de défense.

De plus, les trois Israéliens légèrement blessés en chutant alors qu’ils allaient s’abriter dans des abris antiaériens pendant l’alerte rouge ont pu quitter l’hôpital Barzilai peu de temps après leur arrivée, a rapporté l’hôpital.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...