Israël en guerre - Jour 261

Rechercher

Liberman accuse Abbas de chercher à pousser Israël et le Hamas à la guerre

Le chef de l'AP veut "poursuivre les coupes et, en l'espace de quelques mois, d'arrêter de payer le carburant, les médicaments, les salaires et de nombreuses autres choses", a déclaré le ministre de la Défense

Avigdor Liberman a accusé jeudi le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas de chercher à provoquer un nouveau conflit entre Israël et le Hamas, le mouvement terroriste qui gouverne le territoire palestinien de la bande de Gaza.

Les accusations de Liberman renvoient à la crise de l’électricité qui s’est aggravée récemment dans le bande de Gaza.

Malgré la pénurie de courant chronique dans l’enclave, l’Autorité palestinienne présidée par M. Abbas a décidé récemment de cesser de régler l’électricité fournie par Israël à la bande de Gaza tenue par le Hamas, rival de l’Autorité établie, elle, en Cisjordanie.

« La décision prise par Abou Mazen (autre nom de M. Abbas) n’est pas un fait isolé », a dit le ministre de la Défense israélien lors d’une conférence sur la sécurité à Herzliya.

« Son intention est de poursuivre les coupes et, en l’espace de quelques mois, d’arrêter de payer le carburant, les médicaments, les salaires et de nombreuses autres choses », a-t-il dit.

« Je pense que sa stratégie est de faire mal au Hamas, mais aussi d’entraîner le Hamas dans un conflit avec Israël », a-t-il ajouté.

L’Autorité, entité censée préfigurer un Etat palestinien indépendant et reconnue par la communauté internationale, est à couteaux tirés avec le Hamas depuis que celui-ci l’a évincée de la bande de Gaza au prix d’une quasi-guerre civile en 2007.

Malgré la persistance du conflit israélo-palestinien, l’Autorité coopère en revanche avec Israël dans différents domaines, comme la fourniture d’électricité.

Israël, principal pourvoyeur de courant à la bande de Gaza, a commencé lundi à réduire ses livraisons à la bande de Gaza, en dépit des mises en garde contre les graves conséquences de cette décision prise à l’instigation de l’Autorité palestinienne.

Liberman a répété qu’Israël n’avait aucune intention de déclencher une nouvelle confrontation avec le Hamas.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.