Linda Bortoletto, la quête du monde, de soi et du chemin des Anges en Israël
Rechercher

Linda Bortoletto, la quête du monde, de soi et du chemin des Anges en Israël

En 2017, l’exploratrice et écrivaine française a entrepris une randonnée sur le Shvil, ou sentier national israélien, qui traverse le pays sur près de 1 100 kilomètres

Linda Bortoletto dans le parc national de Timna dans le Néguev en Israël. (Crédit : Linda Bortoletto / Facebook)
Linda Bortoletto dans le parc national de Timna dans le Néguev en Israël. (Crédit : Linda Bortoletto / Facebook)

À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, l’émission religieuse juive « À l’origine », diffusée sur France 2, a consacré ce dimanche un épisode à l’exploratrice et écrivaine Linda Bortoletto, une femme au destin exceptionnel, ancienne capitaine au sein de la Gendarmerie nationale et ancienne haute-responsable au ministère des Finances.

En 2011, suite à la mort de son père, elle a décidé d’abandonner son métier, son couple et sa vie en France. Elle est alors partie découvrir le monde, à pied ou à vélo, en Sibérie, en Alaska et dans l’Himalaya – et ce, pendant sept ans, période pendant laquelle elle s’est initiée au chamanisme et au bouddhisme.

« Automne 2017. Suite à une méditation, une vision me tombe dessus, comme un éclair : Israël. Israël ? J’ignore tout de ce pays et l’idée de m’y aventurer ne m’a jamais effleuré l’esprit. Pourtant, ma vision est claire, limpide : je dois me rendre dans ce pays », a-t-elle écrit sur son site, résumant son voyage, qui a entamé chez elle un nouveau cycle de vie, celui de sa découverte du Moyen-Orient.

« Une rencontre me revient alors en mémoire. Trois ans plus tôt, dans l’Himalaya, je rencontre des Israéliens. Je leur parle de voyage, de marche, de nature. Ils me parlent de leur pays, et d’un chemin de randonnée qui le traverse sur près de 1 100 kilomètres : le Shvil ou sentier national israélien, surnommé ‘Le chemin des anges’. »

« Ce nom m’a marquée. À l’instant où il m’est revenu, j’ai senti derrière ça quelque chose fort, comme un appel. Sans savoir pourquoi, je devais le parcourir, et le découvrir, de mes propres pas. »

Après avoir passé deux mois sur ce sentier, elle a publié un livre en 2019, Le Chemin des anges : Ma traversée d’israël à pied (éditions Payot & Rivages).

Dans son ouvrage et dans le reportage diffusé dimanche, présenté par le rabbin Didier Kassabi et réalisé par Steve Suissa, Linda Bortoletto raconte comment elle, qui n’est pas Juive, qui n’était jamais venue en Israël, et dont la mère est musulmane, a été envoutée par ce pays. (Le reportage de France 2 est disponible en replay jusqu’au 21 mars.)

Elle revient ainsi sur les extraordinaires rencontres qu’elle a pu faire le long du Shvil, accueillie par les « Anges » israéliens qui hébergent les randonneurs pour la nuit. Elle se souvient de la beauté des paysages traversés depuis la frontière avec le Liban, au nord, jusqu’à la mer Rouge, au sud. Elle narre « l’intensité et l’énergie de cette terre », tout en cherchant aussi « la vraie raison de sa présence là-bas » et tentant de « réconcilier en elle-même la guerrière, la femme et la mystique ».

Elle raconte aussi et surtout la beauté, la diversité et la vitalité du pays, loin du prisme politique rapporté par les médias et de l’image qu’on peut s’en faire quand on ne s’y est jamais rendu.

Linda Bortoletto dans le désert du Néguev en Israël. (Crédit : Linda Bortoletto / Facebook)

« Pas après pas, rencontre après rencontre, je vais prendre conscience de la diversité qui caractérise cette terre, aux plans de la nature, de la culture, des religions et de l’Histoire. Et je vais être saisie par l’intensité de l’énergie des lieux, que je vais ressentir avec une force croissante », écrit-elle.

« Inopinément, ce chemin va me plonger dans une réflexion par rapport à mes origines, mes racines, mes croyances. Il va peu à peu m’ouvrir à la question de la spiritualité, de l’âme, et à la nécessité de nous élever par-delà ce qui peut diviser. En me guidant vers des parcelles jusqu’alors inexplorées de moi-même, mon voyage va se muer en une profonde expérience spirituelle, bouleversante. »

Depuis sa randonnée, elle est revenue à quatre reprises en Israël (avant la pandémie), y passant plus de 9 mois sur une période d’un an et demi.

Son livre raconte ainsi sa quête spirituelle et sa touchante et belle expérience sur ce petit territoire. Il amène à une réflexion sur la vie, et à la nécessité d’une réconciliation avec soi-même et avec l’autre.

Quel grand moment ce fut hier !!! J'ai passé toute la journée à dédicacer les exemplaires que vous avez pré-commandé de…

Posted by Linda Bortoletto on Thursday, March 4, 2021

Le nouveau livre de Linda Bortoletto, Le Souffle des Andes (éditions Payot & Rivages), a été publié la semaine dernière.

Il revient sur son aventure sur le Greater Patagonian Trail, un sentier très difficile qui, depuis Santiago du Chili, traverse les Andes sur 3 000 kilomètres non balisés, sauvages et dangereux.

Ce voyage a été entrepris afin qu’elle puisse « renouer avec la vie », après une agression sexuelle qui l’a laissée dévastée quelques mois plus tôt, survenue lors d’une randonnée sur le Chemin des Soufis, en Turquie.

« J’étais une femme révoltée avant mon agression sexuelle en Turquie », a-t-elle écrit hier sur Facebook. « Je le suis d’autant plus depuis. Avant mon agression, ma révolte se traduisait par une soif d’exprimer ce que je suis : une femme libre. Cette liberté, on a voulu me l’enlever. Violemment. Non pas parce que j’étais une femme voyageant seule. Mais parce que j’étais une femme. Point. C’est un miracle si je suis encore en vie. J’en suis pleinement consciente. Et je sais que ce n’est pas un hasard. Cette vie qu’il m’a été offert de vivre un peu plus longtemps, je veux l’honorer. C’est pourquoi aujourd’hui, ma révolte s’est renforcée : non seulement je veux que celles et ceux qui ont vécu un tel traumatisme puissent se relever, de la même façon que j’ai pu me relever, quand bien même cela prend du temps et s’avère extrêmement complexe. Mais je souhaite aussi œuvrer pour que cela ne se reproduise pas. Cette intention, elle se trouve derrière ce livre que j’ai écrit et qui, je le souhaite, pourra aider. »

Super heureuse de vous présenter mon prochain livre !!! Pour ceux qui souhaitent une dédicace personnalisée, vous…

Posted by Linda Bortoletto on Thursday, February 25, 2021

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...