Rechercher

Les bombes de « qualité » auraient été posées par une cellule terroriste, pas un individu

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Sigal Bar Tzvi. (capture d'écran de la Treizième chaîne)
Sigal Bar Tzvi. (capture d'écran de la Treizième chaîne)

Selon le chef de la division des opérations de la police, les deux bombes qui ont explosé ce matin à des arrêts de bus à Jérusalem, faisant un mort et plus de 20 blessés, étaient des engins explosifs de « haute qualité ».

S’adressant aux journalistes, la commissaire adjointe Sigal Bar Zvi a déclaré qu’en raison de la nature de l’attaque, la police soupçonne une cellule organisée d’en être à l’origine, plutôt qu’une seule personne.

Elle a précisé que les bombes ont été placées derrière les arrêts de bus et dans un buisson.

Elle ajoute qu’il n’y a pas eu d’avertissement spécifique concernant l’attaque, mais que des renseignements ont été obtenus concernant des attaques planifiées en général.

La police a également relevé son niveau d’alerte à la suite de l’attaque, a indiqué Bar Zvi.

C’est vous qui le dites...