Israël en guerre - Jour 237

Rechercher

Smotrich, rejetant l’accord des otages, dit que le gouvernement « n’a pas le droit d’exister » s’il ne prend pas le contrôle de Rafah

Le ministre des Finances Bezalel Smotrich lors d'une conférence de presse, à la Knesset, à Jérusalem, le 13 mars 2024. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le ministre des Finances Bezalel Smotrich lors d'une conférence de presse, à la Knesset, à Jérusalem, le 13 mars 2024. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le ministre des Finances Bezalel Smotrich prévient que le gouvernement dirigé par le Premier ministre Benjamin Netanyahu n’aura « aucun droit d’exister » à moins qu’Israël ne prenne le contrôle de Rafah.

Smotrich, chef du parti d’extrême-droite HaTzionout HaDatit, a lancé cet avertissement dans un message filmé sur X. Il rejette également dans ce message l’accord conclu avec le groupe terroriste palestinien du Hamas sous médiation égyptienne pour récupérer les dizaines d’otages israéliens à Gaza en échange de prisonniers palestiniens incarcérés pour atteinte à la sécurité en Israël, ainsi que la réduction de l’opération israélienne dans cette région, qu’il considère comme une « capitulation humiliante devant les nazis sur le dos des centaines de soldats de Tsahal » qui y sont morts.

« Si vous décidez d’arborer un drapeau blanc et d’annuler l’ordre de conquérir Rafah immédiatement pour achever la mission de destruction du Hamas et rétablir la paix pour les habitants du sud d’Israël et tous les citoyens du pays, et de ramener nos frères et sœurs enlevés qui sont retenus en otage dans leurs maisons – alors le gouvernement que vous dirigez n’aura pas le droit d’exister », affirme Smotrich.

Israël, l’Égypte, le Qatar et les États-Unis sont engagés dans des pourparlers indirects en vue de récupérer les otages enlevés à Israël.

Si le parti de Smotrich quitte la coalition, le gouvernement de Netanyahu dépendra de la coopération de Benny Gantz, chef du parti centriste HaMahane HaMamlahti, qu’il a fait passer de l’opposition à la coalition pour faire partie d’un gouvernement de guerre.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.