Israël en guerre - Jour 140

Rechercher

Mansour Abbas confirme que Levin l’a contacté pour obtenir son soutien à la réforme

Le chef du parti Raam affirme que le ministre de la Justice a sollicité son soutien, mais a insisté sur le fait qu'il ne soutiendrait jamais quoique ce soit d'anti-démocratique

Le ministre de la Justice Yariv Levin, à gauche, s'exprimant lors d'un rassemblement, à Jérusalem, le 27 avril 2023. Le chef du Raam, Mansour Abbas, assistant à une réunion de la Knesset, le 5 mars 2023. (Crédit : Arie Leib Abrams/Flash90 ; Erik Marmor/Flash90)
Le ministre de la Justice Yariv Levin, à gauche, s'exprimant lors d'un rassemblement, à Jérusalem, le 27 avril 2023. Le chef du Raam, Mansour Abbas, assistant à une réunion de la Knesset, le 5 mars 2023. (Crédit : Arie Leib Abrams/Flash90 ; Erik Marmor/Flash90)

Le chef du parti Raam, Mansour Abbas, a confirmé dimanche que le ministre de la Justice, Yariv Levin, l’avait contacté pour tenter d’obtenir son soutien au projet controversé de réforme du système judiciaire du gouvernement.

« Ce que le ministre Yariv Levin m’a dit est la même chose que ce qu’il m’a dit au plénum de la Knesset devant les caméras, à savoir qu’il demande un soutien pour telle ou telle version des changements [du système judiciaire] qu’ils prévoient de mettre en œuvre », a déclaré Abbas au site d’information Ynet.

Abbas a ajouté qu’il entretenait un dialogue régulier avec Levin et d’autres ministres du gouvernement sur un large éventail de questions, et que sa récente rencontre avec le ministre de la Justice n’avait rien d’inhabituel.

Le chef du parti islamiste a toutefois démenti l’information selon laquelle un accord se préparait entre lui et Levin pour qu’il apporte son soutien parlementaire en échange d’une enveloppe budgétaire destinée à soutenir les communautés arabes.

« Il n’y a aucun lien entre ce qui se passe avec les changements dans le système judiciaire et les besoins de financement [de la communauté arabe pour], les changements économiques ou sociaux, ou la lutte contre la violence », a-t-il ajouté.

« Il ne peut y avoir aucune sorte d’accord où l’on accepte des choses que l’on refuse idéologiquement de soutenir pour protéger la démocratie, l’indépendance de la Cour et son pouvoir », a ajouté le chef de Raam, affirmant qu’il n’est pas favorable à toute mesure qui pourrait nuire aux droits des minorités en Israël, un résultat prédit par les opposants aux projets du gouvernement.

Le député de Raam, Mansour Abbas, à la Knesset, le 30 juin 2022. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

« Je ne soutiendrai jamais des choses qui nuiront au modèle démocratique ou au statut des Arabes en tant que minorité en Israël », a-t-il ajouté.

La Douzième chaîne a rapporté la semaine dernière que Levin et Abbas étaient engagés dans des négociations sur les tentatives du ministre de la Justice de recueillir le soutien de Raam comme « filet de sécurité » pour la réforme du système judiciaire du gouvernement.

Levin, l’un des principaux architectes de cette réforme, chercherait à s’assurer que les projets du gouvernement ne seront pas abandonnés même si les pourparlers en cours sous l’égide du président Isaac Herzog n’aboutissent pas à un consensus général.

Le reportage non sourcé affirme que Levin tente d’attirer Raam avec des fonds et une assistance spécifique à la communauté arabe en échange de son soutien. Il indique également qu’Abbas n’a pas exclu de coopérer avec le Likud, mais qu’il n’est pas satisfait des négociations menées en coulisses.

Le reportage affirme également que l’approbation, la semaine dernière, par la commission ministérielle des Lois – présidée par Levin – d’un projet de loi visant à créer un nouvel hôpital dans la ville arabe de Sakhnin, dans le nord du pays, était un geste de bonne volonté à l’égard d’Abbas.

Le bureau de Herzog a déclaré jeudi que le premier cycle de négociations sur la réforme judiciaire avait été achevé, à la suite d’une réunion entre des représentants de la coalition, de Yesh Atid et des partis d’unité nationale.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.