Moscou confirme de nouvelles frappes en Syrie contre l’EI
Rechercher

Moscou confirme de nouvelles frappes en Syrie contre l’EI

Le Front Al-Nosra et des groupes islamistes comme Ahrar al-Cham, regroupés dans 'l'armée de la Reconquête', auraient aussi été visés

De la fumée au-dessus d'immeubles après une attaque aérienne de l'armée syrienne, le 25 janvier 2014 à Daraya, au sud-ouest de Damas (Crédit : AFP/Fadi Dirani)
De la fumée au-dessus d'immeubles après une attaque aérienne de l'armée syrienne, le 25 janvier 2014 à Daraya, au sud-ouest de Damas (Crédit : AFP/Fadi Dirani)

L’armée russe a confirmé jeudi de nouvelles frappes nocturnes en Syrie sur quatre positions du groupe État islamique (EI) dans les provinces d’Idleb, Hama et Homs.

« L’aviation russe a conduit quatre frappes aériennes cette nuit contre quatre positions de l’État islamique sur le territoire syrien », indique le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

Au cours de leurs huit sorties aériennes, les Sukhoi-24 et 25 de l’armée russe ont notamment détruit « un quartier général des groupes terroristes (de l’EI) et un stock de munitions dans la zone de Idleb », dans le nord-ouest de la Syrie, ainsi qu’un atelier de confection de voitures piégées au nord de Homs (centre de la Syrie).

L’aviation russe a également frappé un « poste de commandement de combattants dans la zone de Hama » (centre).

Toutes les frappes ont été réalisées par des avions déployés sur la base aérienne construite par les Russes dans l’aéroport de Lattaquié, dans le nord-ouest de la Syrie.

Le ministère russe de la Défense précise que pour éviter les pertes civiles, les frappes « ont été réalisées à distance des localités », grâce à des informations recueillies de « différentes sources » et grâce à des reconnaissances effectuées par des drones ainsi qu’aux images satellitaires.

Une source de sécurité syrienne a confirmé ces frappes, mais indiqué qu’elles avaient visé des bases de Jaich al-Fatah (« l’Armée de la conquête »), dans la province d’Idleb, et « des positions de groupes armés, des bases et des dépôts d’armes à Hawach dans la province de Hama ».

« L’Armée de la conquête » regroupe notamment le Front Al-Nosra, branche syrienne d’Al-Qaïda, et des groupes islamistes comme Ahrar al-Cham.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...