Israël en guerre - Jour 236

Rechercher

Moshe Radman nie avoir retenu de l’argent collecté pour une protestataire blessée

L'un des leaders du mouvement anti-refonte aurait collecté plus de 100 000 shekels pour couvrir les soins d'une manifestante blessée mais elle n'aurait reçu qu'une petite partie des fonds

L'organisateur du mouvement de protestation anti-gouvernement Moshe Radman après avoir été libéré d'une enquête de la police à  Tel Aviv-Jaffa, le 1er août 2024. (Crédit :Miriam Alster/Flash90)
L'organisateur du mouvement de protestation anti-gouvernement Moshe Radman après avoir été libéré d'une enquête de la police à Tel Aviv-Jaffa, le 1er août 2024. (Crédit :Miriam Alster/Flash90)

L’un des leaders du mouvement de protestation des opposants au plan de refonte radicale du système de la justice israélien qui avait secoué Israël, l’an dernier, a été récemment vivement critiqué en raison d’un détournement de fonds présumé. Une somme d’argent qui, à l’origine, devait couvrir les frais médicaux d’une protestataire qui avait été blessée.

Moshe Radman avait lancé une collecte de fonds en ligne par le biais de l’application Paybox il y a neuf mois, collectant la somme totale de 100 000 shekels en faveur de L., une femme qui avait été blessée pendant une manifestation contre le projet de réforme très controversé du système judiciaire qui était alors avancé par le gouvernement, l’année dernière.

Mais selon un reportage diffusé jeudi par la Douzième chaîne, la femme n’a reçu qu’une petite partie des fonds et des dizaines de milliers de shekels auraient été transférés sur le compte d’une entreprise privée dont Radman est propriétaire.

Selon le reportage, Radman ne connaissait pas personnellement la principale intéressée et il ne lui avait pas demandé si elle avait besoin d’une aide financière ou d’une somme bien précise. Il ne lui avait pas dit qu’il ouvrait un compte Paybox où l’argent collecté irait directement à lui et non à elle.

Sur les plus de 100 000 shekels qui ont été rassemblés, la manifestante a fait savoir dans le reportage qu’elle avait reçu 15 000 shekels. Après être entrée en contact avec Radman, a dit L., ce dernier lui a indiqué que « je vais m’assurer de vous transférer 15 000 shekels ». Elle a demandé à Radman d’enregistrer la transaction et d’annoncer ouvertement qu’elle avait bénéficié de 15 000 shekels et qu’elle n’avait aucun lien avec le reste des fonds.

Même si la manifestante avait déjà reçu la part de l’argent qui lui était destiné, la description figurant sur le compte Paybox n’avait pas changé et les dons avaient continué, en majorité de la part d’anonymes.

« Il est impossible de voir dorénavant qui a payé ou qui a retiré l’argent », a dit L. devant les caméras de la Douzième chaîne. « Les gens demandent si l’argent a bien été remis au destinataire prédéterminé ».

Moshe Radman, leader de la protestation, est arrêté par la police lors d’une manifestation contre la réforme judiciaire prévue par le gouvernement, le 23 mars 2023. (Crédit : Erik Marmor/Flash90)

Radman a aussi dit à L. que les fonds qui continuaient à s’accumuler sur le compte seraient utilisés pour aider d’autres manifestants blessés pendant les mouvements de protestation, a-t-elle indiqué. Neuf mois se sont depuis écoulés et aucun autre protestataire blessé n’a touché de fonds.

Dans une conversation entre Radman et L., l’homme aurait affirmé avoir transféré de l’argent « à Yarden Mann et au type avec le problème à l’œil » – une référence apparente à Udi Ori, ancien pilote qui avait dû être opéré à l’œil après avoir été blessé par un canon à eau pendant un rassemblement.

Mais selon la Douzième chaîne, Ori n’aurait rien touché de la collecte de fonds. Et le transfert effectué en faveur de Mann – une activiste mise en détention après avoir été accusée d’avoir agressé un ministre, au début de l’année – était parti de son compte personnel et non du compte Paybox pourtant élaboré initialement pour couvrir les dépenses de soins de L.

Le leader des manifestations Moshe Radman avec des activistes aux tentes dressées dans un camp situé aux abords du Moshav Neve Ativ, dans le nord d’Israël, le 8 août 2023. (Crédit : Ayal Margolin/Flash90)

L. a expliqué avoir récemment contacté Radman, de manière répétée, en demandant plus de fonds pour ses dépenses médicales dans la mesure où elle a d’ores et déjà utilisé ceux qui lui avaient été remis, sans réponse jusqu’à présent.

Suite au reportage qui a été diffusé sur la Douzième chaîne, Radman a déclaré que « dès le début, nous avons fait savoir que plus d’argent avait été collecté [que ce n’était nécessaire pour L.] et qu’il serait attribué aux personnes qui pourraient être blessées lors des manifestations à l’avenir ». Alors qu’il lui était demandé comment les fonds étaient alloués et qui décidait de les transférer, il a répondu « nous utilisons ces fonds pour payer certains professionnels ; nous lui avons aussi transféré de l’argent – ce qu’elle a demandé, en fait ».

Selon le leader du mouvement de protestation, les fonds n’ont pas été versés sur son propre compte et ils sont restés sur le compte de Paybox : « Aucun argent n’a été retiré de Paybox par personne », a-t-il asséné. Dans un long post publié sur X en réponse à la controverse, Radman a écrit que sur une somme totale de 102 558 shekels qui ont été levés, 19 000 shekels ont été donnés à des manifestants qui ont été arrêtés, 15 000 shekels à L. et 1 000 shekels à Mann. Une partie des fonds a été retirée du compte Paybox en raison du montant maximum autorisé à rester sur l’application. Il a précisé qu’il avait expliqué à ceux qui continuaient à faire des dons supplémentaires que ces derniers iraient « à un futur fonds ».

Radman a par ailleurs établi clairement que « l’argent était destiné à aider une manifestante dans la détresse. Tous les fonds qui ont été transférés ou qui le seront à l’avenir bénéficieront au mouvement de protestation ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.