Netanyahu aurait décliné une rencontre avec Trump avant sa prise de fonction
Rechercher

Netanyahu aurait décliné une rencontre avec Trump avant sa prise de fonction

Le Premier ministre aurait décliné un rendez-vous avez le président élu ‘afin d’éviter d’embarrasser Obama’, affirme un site Internet israélien

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu aurait décliné une invitation à rencontrer le président élu Donald Trump avant sa prise de fonction.

Au cours d’un entretien téléphonique entre les deux leaders dans le sillage des élections la semaine dernière, Trump a suggéré que Netanyahu “vienne dans les meilleurs délais” le rencontrer, a fait savoir jeudi le site d’informations en langue hébraïque Walla, citant deux hauts responsables israéliens qui ont conservé l’anonymat.

Après avoir évoqué les protocoles appropriés pour une telle visite, Netanyahu “a décliné élégamment l’invitation de Trump afin de ne pas embarrasser Obama”, a rapporté Walla, citant des sources proches du leader israélien.

“Il n’y a qu‘un président à un moment donné, vous pouvez travailler en parallèle. Jusqu’au 20 janvier, Obama restera à la Maison Blanche, et nous devons respecter les règles du protocole à son égard”, a expliqué un officiel dont l’identité n’a pas été révélée à Walla, notant le jour de la prise de fonction de Trump.

Netanyahu et le futur président américain se sont entretenus par téléphone le jour qui a suivi les élections américaines, une conversation qualifiée par le cabinet du Premier ministre de “chaleureuse et sincère ».

A ce moment-là, le cabinet du chef du gouvernement israélien avait indiqué que Trump avait convié Netanyahu à le rencontrer “à la première occasion”.

Le candidat Trump avait rencontré Netanyahu à New York au mois de septembre, quand le Premier ministre se trouvait dans la ville pour assister à la réunion de l’Assemblée Générale des Nations unies.

Netanyahu avait également rencontré la candidate démocrate à la présidence Hillary Clinton à cette occasion.

Walla a également annoncé que le cabinet du Premier ministre, le ministère des Affaires étrangères et l’ambassade israélienne à Washington avaient commencé à travailler pour l’organisation d’une réunion qui aura lieu entre les deux hauts-responsables après la prise de fonction de Trump.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...