Plus de 1 000 personnes rassemblées pour soutenir le soldat de l’incident de Hébron
Rechercher

Plus de 1 000 personnes rassemblées pour soutenir le soldat de l’incident de Hébron

Le dirigeant d'Yisrael Beitenu affirme que les appels de Yaalon pour que le suspect soit inculpé nuisent à l'armée

Les Israéliens manifestant devant un tribunal militaire pour soutenir un soldat qui a été accusé d'avoir tué un Palestinien blessé, le mardi 29 mars 2016 (Crédit : Flash90)
Les Israéliens manifestant devant un tribunal militaire pour soutenir un soldat qui a été accusé d'avoir tué un Palestinien blessé, le mardi 29 mars 2016 (Crédit : Flash90)

Plus de 1 000 manifestants se sont rassemblés mardi devant le tribunal militaire de Qastina pour exprimer leur soutien au soldat arrêté suite à la mort d’un terroriste palestinien blessé la semaine dernière, en recevant une balle dans la tête, un incident qui a suscité un vif débat à la Knesset et à travers le pays.

La plupart des manifestants ont scandé des slogans en faveur du soldat et ont exigé sa libération, bien que certains ont crié des slogans racistes contre les Arabes et invoqué le mouvement ultra-nationaliste du rabbin Meir Kahane.

Lors du rassemblement, le chef du parti Yisrael Beitenu, le député Avigdor Liberman, a affirmé qu’il n’y avait pas de fondement sur les accusations portées contre le soldat.

Liberman s’en est également pris au ministre de la Défense Moshe Yaalon, qui a critiqué de manière sévère les législateurs qui avaient exprimé leur soutien au soldat.

« Les accusations [contre le soldat] se sont effondrés, je suis sûr qu’il sera acquitté », a déclaré Liberman.

« Je suis désolé que [Yaalon] ait déterminé à l’avance les résultats de l’enquête militaire. Cela nuit à l’armée ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...