Premier podium d’Israel Start-Up Nation sur le Tour de France
Rechercher

Premier podium d’Israel Start-Up Nation sur le Tour de France

Krists Neilands, membre de la première équipe israélienne à participer au Tour, a remporté le prix de la Combativité après une longue échappée avec son co-équipier Nils Politt

Krists Neilands, coureur letton d’Israel Start-Up Nation, reçoit le prix de la Combativité à l’issue de la 4e étape de la 107e édition du Tour de France, 157 km entre Sisteron et Orcières-Merlette, le 1er septembre 2020. (Anne-Christine POUJOULAT / POOL / AFP)
Krists Neilands, coureur letton d’Israel Start-Up Nation, reçoit le prix de la Combativité à l’issue de la 4e étape de la 107e édition du Tour de France, 157 km entre Sisteron et Orcières-Merlette, le 1er septembre 2020. (Anne-Christine POUJOULAT / POOL / AFP)

Le coureur letton Krists Neilands de l’équipe Israel Start-Up Nation a remporté ce mardi sur le Tour de France le prix de la Combativité, sur la 4e étape entre Sisteron et la station de ski d’Orcières-Merlette, sur un parcours de montagne long de 160,5 kilomètres.

Ce prix le félicite pour avoir dominé une partie de l’étape, alors qu’il a mené une longue échappée avec cinq autres coureurs, dont son co-équipier Nils Politt.

Il portera ainsi le dossard rouge sur l’étape d’aujourd’hui, entre Gap et Privas, longue de 183 kilomètres.

Le dossard du « Prix de la combativité » est attribué tous les jours à l’issue de chaque étape de la Grande Boucle.

Krists Neilands, coureur letton d’Israel Start-Up Nation, lors de la 4e étape de la 107e édition du Tour de France, 157 km entre Sisteron et Orcières-Merlette, le 1er septembre 2020. (Kenzo Tribouillard / AFP)

« L’équipe avait planifié l’échappée, estimant que nous avions une chance d’aller jusqu’au bout », a-t-il réagi à l’issue de l’étape. « Donc, j’ai monté au départ avec Nils Politt. C’était une belle décision. Ou c’est ce que nous pensions… Cela a fini par être une grosse déception, car le peloton nous a tenus en laisse courte. Nous avons fait de notre mieux pour créer un écart plus important, parfois à 45 km/h, mais en vain. Nos efforts – et en particulier ceux de Nils – pour faire bouger les choses dans l’échappée avec quelques attaques, n’ont pas eu l’effet escompté. Alors, lorsque nous avons atteint le tronçon menant à la dernière montée, je me suis dit : ‘On n’a pas investi tous ces efforts aujourd’hui juste pour se laisser faire et abandonner face au peloton. Alors, avec moins de deux minutes d’intervalle, j’ai attaqué à plein gaz. Je savais qu’il serait presque impossible de battre le peloton, mais ça me convenait. J’avais le sentiment qu’au moins, nous donnerions à l’équipe une grande visibilité et montrerions à quel point nous pouvons être agressifs. Le fait que je me retrouve sur le podium en tant que coureur le plus combatif est un bonus. Une chose est sûre : je n’en ai pas fini ici. Je veux gagner une étape ! »

L’étape d’hier a été remportée par le Slovène Primož Roglič (Team Jumbo – Visma).

Âgé de 26 ans, Krists Neilands a rejoint Israel Start-Up Nation en 2017. Cette année-là, il avait notamment remporté les championnats nationaux de Lettonie sur route et l’étape 5 du Tour d’Azerbaïdjan. Il participe à son premier Tour de France. Il est actuellement 71e du classement général, le premier parmi les coureurs d’Israel Start-Up Nation. Le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) est toujours premier.

Lundi, le Français Hugo Hofstetter, membre lui aussi d’Israel Start-Up Nation, 26 ans, a terminé 4e de l’étape.

L’Allemand Nils Politt (à droite) et le Letton Krists Neilands, membres de l’équipe Israel Start-Up Nation, lors de leur échappée sur la 4e étape de la 107e édition du Tour de France, 157 km entre Sisteron et Orcières-Merlette, le 1er septembre 2020. (Kenzo Tribouillard / AFP)

L’équipe israélienne, menée par l’Irlandais Dan Martin, propriété des hommes d’affaires Sylvan Adams et Ron Baron, participe cette année à son premier Tour de France.

La course compte 22 équipes et doit se terminer à Paris le 20 septembre, après 3 470 km de parcours. Sur les 176 coureurs au départ, quatre ont déjà abandonné.

À LIRE : Dans la roue de l’équipe Israel Start-Up Nation, sur son premier Tour de France

L’échappée avec l’Allemand Nils Politt et le Letton Krists Neilands, membres de l’équipe Israel Start-Up Nation, sur la 4e étape de la 107e édition du Tour de France, 157 km entre Sisteron et Orcières-Merlette, le 1er septembre 2020. (Noa Arnon / Israel Start-Up Nation)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...