Sweetin, la start-up qui propose des appartements avec services hoteliers
Rechercher

Sweetin, la start-up qui propose des appartements avec services hoteliers

L'application, développée en Israël, propose des locations saisonnières d'appartement de standing dans les principales villes du sud de l'Europe et d'Israël

Tel-Aviv, avec Jérusalem fait partie des deux destinations hors Europe de la plate-forme Sweet Inn. (Crédit : Miriam Alster/FLASH90)
Tel-Aviv, avec Jérusalem fait partie des deux destinations hors Europe de la plate-forme Sweet Inn. (Crédit : Miriam Alster/FLASH90)

Si Airbnb a popularisé la location saisonnière d’appartements, il n’a pas fait oublier le charme du room-service que l’on retrouve dans les hôtels.

L’application Sweet inn, dirigée en Israël par Paul Besnainou, propose ainsi de combiner les avantages de la location d’appartements saisonniers à certains standards hoteliers.

Chaque appartement proposé à la location répond ainsi à des standards minimums : machine à café, literie de qualité, adaptateurs éléctriques, Wifi et décoration en rapport avec « l’esprit de la ville ».

Tous les appartements ne sont dédiés qu’à la location – ils ne sont pas habités par des particuliers – et forme un réseau de logements de standing, à travers un grand nombre de capitales européennes : Paris, Lisbonne, Bruxelles, Milan, Rome, Madrid, mais aussi Tel Aviv et Jérusalem.

Sweetin fait partie du réseau de la French Tech israélienne, l’écosystème de starts-up françaises fait d’entrepreneurs, d’investisseurs, d’ingénieurs, de designers, de grandes compagnies, parfois installées hors de France.

Avec pour ambassadeurs Jérémie Berrebi (Kima Ventures), Max Herzberg (Vidac Pharma), Michael Golan (Golan Telecom) et Fadi Swidan (Nazareth Buisness Incubator Center), ce réseau fête cette année son troisième anniversaire, et dispose d’une coquette enveloppe de 200 millions d’euros octroyés par le gouvernement français pour accélérer son développement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...