Israël en guerre - Jour 196

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Tomer Shpirer, 37 ans : Un cycliste passionné et père de deux enfants

Assassiné par des terroristes du Hamas, à proximité du kibboutz Mefalsim, le 7 octobre 2023

Tomer Shpirer, assassiné par des terroristes du Hamas près du kibboutz Mefalsim le 7 octobre 2023. (Crédit : Autorisation)
Tomer Shpirer, assassiné par des terroristes du Hamas près du kibboutz Mefalsim le 7 octobre 2023. (Crédit : Autorisation)

Tomer Shpirer, 37 ans, originaire de Gedera, a été assassiné par des terroristes palestiniens du Hamas alors qu’il faisait du vélo à proximité du kibboutz Mefalsim, le 7 octobre.

Selon Israel Hayom, Tomer faisait du vélo pour s’entraîner en vue d’une compétition à venir lorsque les sirènes des roquettes ont retenti. Sur la dernière photo prise de lui vivant, on le voit se mettre à l’abri d’éventuels éclats d’obus à côté de sa voiture.

Tomer a alors pris sa voiture pour rentrer chez lui au lieu de continuer à faire du vélo, et il a été grièvement blessé par balle en chemin. Il a réussi à appeler son ami, Ronen Aviv, tout de suite après et à lui dire : « J’ai été grièvement blessé, dis à ma femme et à mes enfants que je les aime. »

Ronen a essayé de se diriger dans sa direction pour l’aider, mais il s’est rendu compte que des dizaines de terroristes étaient à l’affût. Il a reçu une balle dans la jambe mais a réussi à s’échapper et à survivre.

Le corps de Tomer a été retrouvé et identifié plusieurs jours plus tard. Il a été enterré le 13 octobre au kibboutz Nitzanim.

Il laisse dans le deuil son épouse, Etan, leurs deux enfants, Bar, 6 ans, et Yam, 3 ans, ses parents, Yoram et Maya, ainsi que ses frères et sœurs cadets. Sa tante, Hagit Shpirer, avait été tuée en 1988 dans un accident au cours de son service militaire.

Etan et Tomer se sont rencontrés à Tel Aviv, alors qu’il travaillait dans la cuisine d’un restaurant dont elle était la gérante. Ils se sont mariés dans les six mois qui ont suivi, ont déménagé dans le sud et ont ouvert un restaurant à Sderot, avant que la pandémie de grippe aviaire ne les oblige à changer de carrière.

Plus d’un mois après sa mort, Etan a écrit sur Facebook qu’elle n’arrivait toujours pas à croire que Tomer n’était plus là : « J’ai un peu l’impression que tu t’es vraiment perdu et que tu devrais revenir. Ou que nous nous sommes disputés et que tu reviendras bientôt. Mais tu ne reviendras pas et le temps s’est arrêté. »

« Je pensais que nous avions toute la vie pour nous amuser encore plus ensemble », a-t-elle ajouté.

« Je n’ai même pas pu te voir avant cet horrible samedi. Je n’ai même pas pu te dire que je t’aimais. Je regarde des clichés et je comprends que nous n’aurons plus de photos ensemble. »

Ces dernières années, Tomer est devenu un cycliste passionné et assidu, et il s’entraînait ce samedi matin en vue de la compétition Epic Israel qui devait avoir lieu quelques jours plus tard.

« Il était la personne la plus compétitive que j’aie jamais rencontrée », a confié Ronen au site d’information Walla, soulignant que Tomer était inspiré et motivé par les meilleurs concurrents du Tour de France.

« Je sais que s’il était vivant aujourd’hui, s’il avait survécu à cette épreuve, il serait sur son vélo aujourd’hui. »

Ses compagnons de route ont veillé à récupérer le vélo qu’il utilisait ce jour-là et à le restaurer en sa mémoire. Ils ont également confectionné des maillots de cycliste portant son nom et son image, et ont organisé plusieurs randonnées en son honneur.

Son père, Yoram, a raconté à Walla que Tomer était « un athlète vraiment doué […] Dès qu’il a découvert le vélo, ce fut une source inépuisable de joie ».

Yoram a ajouté qu’il aimait regarder des vidéos de son fils en train de rouler, même si quand « je [les] regarde je pleure ».

« Mais c’est aussi une source de réconfort, parce que je vois à quel point cela le comblait de joie. »

Pour lire d’autres hommages sur les victimes des massacres du Hamas du 7/10/2023 et de la guerre qui s’en est suivie, cliquez ici.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.