Israël en guerre - Jour 235

Rechercher

Turquie: Des secouristes de Tsahal sauvent un garçon après 100 heures sous les ruines

Forts d'un outil des forces spéciales pour cartographier les zones dévastées, les spécialistes israéliens ont sauvé 18 civils. L’hôpital de campagne est en cours de déploiement

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des sauveteurs de Tsahal et de Turquie extraient un garçon d'une dizaine d'années des décombres, cent heures après le tremblement de terre qui a frappé la Turquie, le 10 février 2023 (Capture d'écran/ Vidé de l'armée israélienne)
Des sauveteurs de Tsahal et de Turquie extraient un garçon d'une dizaine d'années des décombres, cent heures après le tremblement de terre qui a frappé la Turquie, le 10 février 2023 (Capture d'écran/ Vidé de l'armée israélienne)

Vendredi matin, les militaires israéliens spécialisés dans les opérations de recherche et secours sont parvenus à extraire un garçon de 10 ans des décombres d’un bâtiment, dans le sud-est de la Turquie, une centaine d’heures après le tremblement de terre qui a dévasté la région.

Selon l’armée israélienne, ce sauvetage spectaculaire, dans les décombres de Kahramanmaras porte à 18 le nombre de civils turcs secourus par les équipes du Commandement du front intérieur.

« Les équipes de secours ont administré au garçon un traitement médical vital en cours de sauvetage et l’ont ensuite transféré à l’hôpital qui l’a pris en charge », a déclaré Tsahal.

À l’heure actuelle, on ne dispose pas de davantage de détails sur l’état du jeune garçon.

L’armée israélienne a publié une vidéo de l’opération de secours, donnant à voir l’équipe de spécialistes occupés à extraire le garçon d’un entrelacs de béton et de métal tordu.

Plusieurs autres sauvetages spectaculaires ont été signalés dans toute la région, mais ils sont de plus en plus rares.

Même si les spécialistes assurent que les victimes peuvent survivre sous les décombres pendant une semaine, voire plus, les chances de trouver des survivants, par les températures glaciales qui règnent sur place, s’amenuisent.

Équipes de secours et proches paniqués continuent de creuser dans les décombres – et trouvent parfois des survivants –, mais le moment est venu d’abattre les structures les plus instables, devenues très dangereuses.

L’armée israélienne a déclaré que ses spécialistes des opérations de recherche et secours continuaient à travailler pour sauver les civils prisonniers des décombres, depuis le tremblement de terre de magnitude 7,8 qui, lundi dernier, a fait des milliers de victimes.

Jeudi, les équipes israéliennes ont secouru une fillette de 7 ans dans la même ville. L’oncle de la jeune fille a offert à l’un des sauveteurs israéliens une pièce de monnaie ancienne en signe de gratitude.

Cette photo de Tsahal montre une fillette turque de 7 ans, sortie des décombres par l’équipe israélienne, suite au tremblement de terre meurtrier, le 9 février 2023. (Crédit : Armée israélienne)

En plus des 450 membres de la délégation israélienne, une unité de renseignement militaire dédiée à la cartographie des zones les plus dévastées par le tremblement de terre a été dépêchée en Turquie.

L’armée israélienne a indiqué que l’unité 9900, qui relève de la Direction du renseignement militaire, avait produit des données et décodé des photographies satellites, « permettant de localiser les zones touchées et optimiser le travail des équipes ».

Mercredi, une petite équipe dotée de « capacités technologiques avancées » s’est déployée dans le sud-est de la Turquie pour participer au sauvetage des civils turcs prisonniers des décombres, a déclaré Tsahal.

« Je suis fier de prendre part à l’action d’Israël pour aider à sauver des vies en Turquie. Nous utilisons des outils de cartographie, généralement mobilisés pour les opérations spéciales, pour sauver des vies », a déclaré le lieutenant Aleph – qui ne peut être identifié que par l’initiale de son nom en hébreu –, commandant de la petite équipe de l’unité 9900.

Cette photo de Tsahal du 9 février 2023 montre une zone touchée par le séisme en Turquie que l’unité 9900 de la Direction du renseignement militaire a cartographiée. (Crédit : Armée israélienne)

David Saranga, un responsable du ministère israélien des Affaires étrangères, a déclaré vendredi matin qu’une « importante cargaison » – en fait, des dizaines de milliers de couvertures, sacs de couchage, manteaux et équipements d’hiver – arriverait sous peu en Turquie.

« Israël enverra également des systèmes de purification d’eau capables de fournir de l’eau potable à des milliers de personnes chaque jour », a ajouté Saranga.

Des soldats israéliens préparent du matériel médical dans un hôpital abandonné utilisé comme hôpital de campagne, près de Kahramanmaraş, en Turquie, pour soigner les victimes du tremblement de terre, le 10 février. 2023. (Crédit : Armée israélienne)

Pour l’heure, 140 médecins, infirmières, pharmaciens, techniciens, ambulanciers et personnels logistiques de l’armée israélienne, du ministère de la Santé et du Magen David Adom ont commencé à exploiter un hôpital de campagne, près de Kahramanmaraş, dans les locaux d’un hôpital abandonné.

L’armée israélienne a fait savoir que ses équipes avaient réhabilité les salles d’urgence, soins intensifs et blocs opératoires afin de pouvoir accueillir et soigner les victimes du tremblement de terre.

Le chef du Commandement du front intérieur, le major-général Rafi Milo, s’est rendu sur place pour rencontrer les équipes, jeudi, et a été informé des opérations en cours.

L’armée a baptisé cette opération « Rameaux d’olivier ».

Des équipes de recherche et de secours de Tsahal s’efforcent de retrouver des survivants après le tremblement de terre en Turquie, le 9 février 2023. (Crédit : Armée israélienne)

Le commandement du front intérieur de Tsahal effectue régulièrement des missions à travers le monde pour apporter son aide, suite à des catastrophes naturelles, que ce soit des tremblements de terre, des incendies de forêt, des inondations ou des effondrements de bâtiments.

L’hôpital de campagne israélien est, lui aussi, régulièrement déployé dans des zones sinistrées afin d’apporter de l’aide humanitaire.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré lundi qu’Israël enverrait également de l’aide à la Syrie, sous forme de tentes, médicaments et couvertures.

Des sources syriennes ont vigoureusement nié avoir demandé de l’aide à Israël, et le porte-parole de Tsahal, Ran Kochav, a déclaré aux journalistes que l’armée n’était pas impliquée dans une quelconque aide à la Syrie.

Vue aérienne d’un bâtiment effondré, lors de recherches à Hatay, dans le sud-est de la Turquie, le 9 février 2023, deux jours après le fort tremblement de terre qui a frappé la région. (Crédit : DHA/Demiroren News Agency/AFP)

Israël considère la Syrie comme un État hostile, et les deux pays n’entretiennent pas de relations diplomatiques.

Toutefois, pendant la sanglante guerre civile qui a fait rage chez son voisin, Tsahal a mené une opération humanitaire de grande ampleur pour venir en aide aux civils syriens.

Vendredi matin, le bilan humain du séisme en Turquie et en Syrie s’établissait à 21 000 morts.

Des centaines de personnes seraient toujours prisonnières des décombres, et le bilan devrait encore s’alourdir à mesure que les sauveteurs poursuivent leur travail de fouille dans les villes et villages de la région.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.