Turquie : une roquette tirée depuis la Syrie s’abat dans le sud-est
Rechercher

Turquie : une roquette tirée depuis la Syrie s’abat dans le sud-est

Depuis plusieurs mois, la province de Kilis essuie de nombreux tirs de roquette attribués à l'EI

Les tanks turcs et les combattants de l'opposition syrienne pro-Ankara à deux kilomètres à l'ouest de la ville syrienne de Jarablos, à Karkamis, une ville turque frontalière, le 24 août 2016. (Crédit : AFP/Bulent Kilic)
Les tanks turcs et les combattants de l'opposition syrienne pro-Ankara à deux kilomètres à l'ouest de la ville syrienne de Jarablos, à Karkamis, une ville turque frontalière, le 24 août 2016. (Crédit : AFP/Bulent Kilic)

Une roquette, tirée jeudi depuis une zone sous le contrôle du groupe Etat islamique (EI) en Syrie, s’est abattue dans la ville de Kilis, dans le sud-est de la Turquie, faisant au moins deux blessés, selon la chaîne de télévision turque NTV.

Le projectile est tombé sur le marché de la ville frontalière de Kilis, blessant au moins deux personnes, selon un bilan provisoire avancé par NTV.

Le tir a été effectué près d’un mois après le début de l’offensive militaire « Bouclier de l’Euphrate » lancée par la Turquie le 24 août pour chasser de la frontière les jihadistes de l’EI et les rebelles kurdes.

Depuis plusieurs mois, la province de Kilis essuie de nombreux tirs de roquette, attribués par les autorités turques à l’EI. Selon un dernier bilan, 22 personnes – dont plus de la moitié était des réfugiés syriens – sont mortes dans ces tirs.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...