Ukraine/Symboles nazis et tentative d’incendie: 3 ans de prison pour un Polonais
Rechercher

Ukraine/Symboles nazis et tentative d’incendie: 3 ans de prison pour un Polonais

Les accusés ont peint sur un centre culturel hongrois une croix gammée et le chiffre 88 (code nazi pour HH - Heil Hitler)

Vue panoramique de la ville d'Oujhorod en Ukraine. (Wikimedia Commons/Татомир Ростислав Миронович)
Vue panoramique de la ville d'Oujhorod en Ukraine. (Wikimedia Commons/Татомир Ростислав Миронович)

Selon l’accusé, la tentative d’incendier le centre culturel hongrois en Ukraine, l’avait été pour le compte d’un commanditaire allemand, a rapporté l’agence PAP.

Selon l’accusé, Michal P., jeune Polonais pro-russe d’extrême droite, l’opération aurait été financée par Manuel Ochsenreiter, coordinateur de la revue d’extrême droite Zuerst et collaborateur du député allemand du parti d’extrême droite AfD Markus Frohnmaier.

Les deux Allemands ont démenti toute implication dans l’affaire, selon les médias de leur pays.

Selon Michal P., le commanditaire aurait voulu que l’incendie soit attribué aux nationalistes ukrainiens.

Le tribunal polonais a qualifié cette action – et le fait que les agresseurs ont peint sur le bâtiment une croix gammée et le chiffre 88 (code nazi pour HH – Heil Hitler) – de « délit à caractère terroriste ».

L’incendie, qui a partiellement endommagé le bâtiment du centre culturel à Ouzhhorod en Transcarpatie a eu lieu le 4 février 2018, dans un contexte de tensions entre les autorités ukrainiennes et la minorité hongroise de cette région dans l’ouest de l’Ukraine, et entre Kiev et Budapest.

Deux complices polonais de Michal P. ont été condamnés respectivement l’un à un an de prison et l’autre à deux ans de résidence surveillée et des travaux d’utilité publique de 40 heures par mois.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...