Un coup d’oeil sur votre portable alors que vous êtes au volant pourrait vous coûter 500 NIS
Rechercher

Un coup d’oeil sur votre portable alors que vous êtes au volant pourrait vous coûter 500 NIS

La police va sévir contre les automobilistes qui cachent leurs appareils et qui détournent les yeux de la route pour les regarder

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Photo Illustrative (Crédit : iStock)
Photo Illustrative (Crédit : iStock)

La police espère mettre un terme à l’habitude des conducteurs qui jettent un coup d’œil à leurs téléphones portables en introduisant une amende de 500 shekels et en retirant six points sur le permis des automobilistes surpris en train de regarder leurs appareils au lieu de regarder la route.

Les agents de la circulation ont remarqué que les conducteurs, conscients qu’ils ne doivent pas être vus en train de regarder leurs téléphones, ont installé des gadgets sur le sol de leurs véhicules pour garder leur portable hors de vue de la police.

L’amende de 500 shekels et les retraits des points sont introduits en même temps qu’une campagne pour réprimer ce stratagème dangereux, a indiqué la police.

« La police considère de manière très sérieuse cette infraction qui met en péril les usagers de la route », a indiqué la police dans un communiqué.

Il est déjà illégal de parler (sans haut-parleur et kit mains libres) ou de rédiger des SMS sur les téléphones mobiles lorsque l’on conduit. En vertu de cette nouvelle réglementation, tout conducteur qui ne regarde pas la route, et même si aucun téléphone n’est trouvé, pourrait se voir imposer une amende et un retrait des points sur son permis de conduire.

Les policiers ont également été chargés de noter dans leurs rapports d’infractions si les véhicules étaient en mouvement ou s’ils restaient restaient immobiles et si le conducteur causait une interruption dans la circulation.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...