Un mineur palestinien, armé d’un couteau, arrêté près d’une implantation
Rechercher

Un mineur palestinien, armé d’un couteau, arrêté près d’une implantation

Le suspect de 14 ans a été remarqué par un gardien de sécurité civil à proximité d'une communauté du nord de Jérusalem

Un suspect palestinien arrêté en possession d'un couteau en Cisjordanie, le 25 août 2019 (Crédit : Sauveteurs sans frontières)
Un suspect palestinien arrêté en possession d'un couteau en Cisjordanie, le 25 août 2019 (Crédit : Sauveteurs sans frontières)

Un Palestinien armé d’un couteau a été arrêté dimanche matin au nord de Jérusalem, en Cisjordanie, après avoir éveillé les soupçons d’un gardien de sécurité.

Le gardien de sécurité a alerté l’armée après avoir remarqué le suspect dans un secteur situé à proximité de la communauté de Pagot, ont annoncé les militaires dans un communiqué.

Les soldats ont arrêté le suspect, découvrant alors qu’il était en possession d’un couteau. Il va être interrogé par les services de sécurité.

Il n’y a pas eu de blessés dans l’incident.

Sauveteurs sans frontières, un service d’urgence juif qui opère en Cisjordanie, a fait savoir que le suspect était un résident de la ville palestinienne d’Al Bireh âgé de 14 ans.

Un couteau retrouvé en possession d’un suspect palestinien arrêté par les forces de sécurité en Cisjordanie, le 25 août 2019 (Crédit : Sauveteurs sans frontières)

Cette arrestation survient quelques jours après la mort d’une adolescente israélienne de 17 ans – dont le père et le frère ont été également grièvement blessés – lors d’une attaque à la bombe artisanale survenue sur le site d’une source naturelle populaire de Cisjordanie.

Rina Shnerb, son père Eitan et son frère Dvir, 19 ans, avaient été blessés tous les trois dans cette explosion survenue aux abords de l’implantation de Dolev.

La mort de Rina Shnerb avait été prononcée sur les lieux de l’attentat et son père et son frère hospitalisés dans un état grave.

Dimanche, les médecins ont fait savoir que l’état d’Eitar et de Dvir Shnerb s’était amélioré mais qu’ils subiraient encore des interventions chirurgicales dans la journée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...