Un responsable de Binyamina, vétéran blessé au combat, est mort d’une crise cardiaque au Vietnam
Rechercher

Un responsable de Binyamina, vétéran blessé au combat, est mort d’une crise cardiaque au Vietnam

Le colonel (de réserve) Pinhas Zoaretz, qui a perdu une jambe à Gaza en 2004, était un “officier légendaire et inspirant”

Pinhas Zoaretz, président du conseil régional de Binyamina. (Crédit : Facebook)
Pinhas Zoaretz, président du conseil régional de Binyamina. (Crédit : Facebook)

Le président du conseil régional de Binyamina, dans le nord d’Israël, est mort samedi d’une crise cardiaque pendant qu’il était en vacance avec sa famille au Vietnam, a annoncé le ministère des Affaires étrangères.

Pinhas Zoaretz, 53 ans, était colonel de l’armée israélienne avant de devenir le président du conseil régional en 2013.

Dans un communiqué, le ministère a indiqué que l’ambassade israélienne au Vietnam était en contact avec la famille de Zoaretz et s’occupait de rapatrier son corps en Israël.

La date de ses funérailles n’a pas encore été annoncée.

Zoaretz avait été blessé en 2004 par une explosion visant son véhicule dans la bande de Gaza, ce qui lui avait coûté une partie de sa jambe. Après une longue rééducation et une opération, il était revenu au service actif.

Sur sa page Facebook, le ministre de la Défense Avigdor Liberman a déclaré samedi avoir « appris avec une grande tristesse » la mort de Zoaretz, qui a servi avec une « grande détermination » pendant sa carrière militaire, pendant laquelle il a notamment dirigé la brigade régionale du sud de Gaza pendant la deuxième Intifada.

L'ancien ministre de la Défense Moshe Yaalon dans son bureau de Tel Aviv, le 28 février 2017. (Crédit : capture d'écran YouTube)
L’ancien ministre de la Défense Moshe Yaalon dans son bureau de Tel Aviv, le 28 février 2017. (Crédit : capture d’écran YouTube)

Moshe Yaalon, ancien chef d’Etat-major et ancien ministre de la Défense, a déclaré qu’il « baissait la tête » en signe de respect pour Zoaretz, « un combattant et un commandant qui a été grièvement blessé quand il était commandant de brigade, puis s’est rétabli et a continué à contribuer à la société avec son leadership et son exemple personnel. »

Le ministre de l’Intérieur Aryeh Deri a rendu hommage à Zoaretz, un « officier légendaire » et « inspirant ».

« Un officier légendaire, qui a été blessé dans la bande de Gaza, s’est battu de manière inspirante et s’est remis [de ses blessures]. Avec la même détermination, il a aussi dirigé le conseil régional de Binyamina, avec de grandes réussites », a écrit Deri sur Twitter.

Yair Lapid, le président du parti Yesh Atid, a rendu hommage au courage de Zoaretz.

« Il a toujours semblé être une personne que rien ne pourrait ébranler. Ni les dures batailles auxquelles il a pris part, ni la blessure dans laquelle il a perdu sa jambe avant de retourner au service actif », a déclaré Lapid.

« Au final, son grand cœur a abandonné. Il nous manquera à tous », a-t-il ajouté.

Yoav Galant, ancien général, député Koulanou et ministre du Logement, le 20 janvier 2015. (Crédit : Danielle Shitrit/Flash90)
Yoav Galant, ancien général, député Koulanou et ministre du Logement, le 20 janvier 2015. (Crédit : Danielle Shitrit/Flash90)

Yoav Galant, ministre du Logement et ancien commandant de Zoaretz quand il dirigeait le Commandement du Sud entre 2005 et 2010, a déclaré samedi que « la nation a perdu l’un de ses meilleurs fils. »

Zoaretz laisse derrière lui son épouse, leur fille et leurs deux fils.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...