Israël en guerre - Jour 138

Rechercher

Un soldat récupère sa plaque d’identification et son portefeuille perdus à Gaza en 2014

Des membres de la brigade Givati ont retrouvé ces effets personnels - qui avaient fait l'objet d'une vidéo du Hamas - dans une pile d'armes à Khan Younès

Le commandant adjoint Maj. Idan (à droite) du bataillon Rotem de la Brigade Givati restitue un portefeuille et un médaillon que Yedid Ackerman (à gauche) a perdus pendant la guerre Israël-Hamas en 2014. (Capture d'écran vidéo de Ynet ; utilisée conformément à la Clause 27a de la Loi sur le droit d'auteur).
Le commandant adjoint Maj. Idan (à droite) du bataillon Rotem de la Brigade Givati restitue un portefeuille et un médaillon que Yedid Ackerman (à gauche) a perdus pendant la guerre Israël-Hamas en 2014. (Capture d'écran vidéo de Ynet ; utilisée conformément à la Clause 27a de la Loi sur le droit d'auteur).

Un soldat qui avait perdu sa plaque d’identification et son portefeuille lors de la guerre de 2014 à Gaza les a récupérés cette semaine après que des soldats combattant dans la bande de Gaza ont retrouvé ses effets personnels lors d’affrontements dans la ville de Khan Younès.

Yedid Ackerman avait perdu ses affaires pendant l’opération Bordure protectrice, le pire conflit dans l’enclave jusqu’à la guerre de cette année, après avoir été blessé par un obus de mortier, a rapporté le site d’actualités Ynet jeudi.

Ackerman avait été soigné par des secouristes sur le terrain et ses effets personnels avaient été laissés derrière lui lors de son évacuation.

Le groupe terroriste du Hamas avait ensuite diffusé une vidéo dans laquelle un homme parlant en hébreu avec un accent arabe présentait le portefeuille avec la carte d’identité, la carte d’adhésion à une caisse de santé et l’abonnement de bus d’Ackerman. À la fin de la vidéo, l’homme fait un clin d’œil et dit : « Salut, Ackerman, mon ami. »

Ynet avait relayé la vidéo à l’époque et s’était entretenu avec Ackerman, qui n’était pas trop troublé par la perte et suggérait que le groupe terroriste pourrait utiliser l’argent trouvé à l’intérieur du portefeuille pour acheter des médicaments.

Cette semaine, un commandant adjoint du bataillon Rotem de la Brigade Givati, que l’armée a identifié uniquement comme le commandant Idan, a rendu le portefeuille et la plaque à Ackerman, qui combat actuellement en tant que réserviste.

« J’ai été un peu choqué », a déclaré Ackerman à Ynet. « Cela fait presque dix ans. C’est très symbolique. »

Idan a raconté qu’en cherchant des armes, de l’argent et des infrastructures du Hamas à Khan Younès, les soldats sont entrés dans un bâtiment et ont repéré le portefeuille et la plaque parmi des piles de fusils AK-47 et d’autres équipements militaires.

« Après près de 10 ans, nous bouclons la boucle », a déclaré Idan. « Le retour de la plaque est lourd de sens. »

Le bataillon Rotem a été appelé dans la ville du sud de Sderot le 7 octobre, le jour où des milliers de terroristes du Hamas ont envahi Israël, tuant 1 200 personnes, principalement des civils, et kidnappant environ 240.

Il a passé trois jours dans le kibboutz Kfar Aza, qui a subi de lourdes pertes lors de l’assaut du Hamas, puis est entré dans la bande de Gaza, a traversé le camp de Shati et les environs de Jabaliya au nord, avant d’atteindre Khan Younès au sud.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.