Une exposition au QG de l’ONU à Genève présente l’éducation dans les hopitaux israéliens
Rechercher

Une exposition au QG de l’ONU à Genève présente l’éducation dans les hopitaux israéliens

La mission d'Israël aux Nations Unies et le Congrès juif mondial montrent le projet unique de l'Etat juif en faveur de tous les enfants du pays

Malek Abu Sultan, 4 ans  et Yusra Abu Zarka, 3 ans, de la bande de Gaza, à l'hôpital Soroka de Beer-Sheva (Crédit photo: Shahar Azran)
Malek Abu Sultan, 4 ans et Yusra Abu Zarka, 3 ans, de la bande de Gaza, à l'hôpital Soroka de Beer-Sheva (Crédit photo: Shahar Azran)

Genève- Sous le titre «Education sans frontières», une exposition spéciale qui sera inaugurée lundi 21 septembre au Palais des Nations à Genève, présente une initiative israélienne unique, en particulier au sein des pays du Moyen-Orient, qui assure l’éducation continue pour tous les enfants hospitalisés israéliens, y compris les Arabes et les minorités, et les réfugiés syriens .

 
Le ministère israélien de l’Éducation exige que tous les enfants hospitalisés pendant plus de trois jours reçoivent un enseignement continu pendant leurs séjours. Le projet à but non lucratif SASA Setton Kav Or,en partenariat avec le ministère israélien de l’Éducation et World ORT Kadima Mada, offre des programmes éducatifs formels dans 35 centres médicaux à travers Israël et développe des plateformes en ligne et des programmes pour permettre aux enfants de poursuivre leur scolarité au cours de longs séjours à l’hôpital.
 

Yichye Muhammad Ali, 20 mois, de la région de Jérusalem , à l'hôpital Shaare Zedek  de Jérusalem.(Crédit photo: Shahar Azran)
Yichye Muhammad Ali, 20 mois, de la région de Jérusalem , à l’hôpital Shaare Zedek de Jérusalem.(Crédit photo: Shahar Azran)

L’exposition présente le programme comme une autre différence clé entre Israël et ses voisins dans la protection des droits de l’homme, en particulier ceux des enfants.
 
« Le projet SASA Setton Kav Or est un excellent exemple de partenariat fructueux entre le gouvernement, la société civile et le secteur privé», a déclaré le représentant permanent d’Israël auprès de l’Organisation des Nations Unies à Genève, l’ambassadeur Eviatar Manor. « Il fournit une plate-forme innovante qui connecte et promeut trois grands principes de droits de l’homme: les droits de l’enfant, le droit à la santé et le droit à l’éducation. »
 
Quelque 200 visiteurs devraient assister à l’événement, organisé par la mission d’Israël auprès de l’ONU et le Congrès juif mondial (WJC). L’exposition présentera des photos des enfants bénéficiant de l’initiative de justice dans l’éducation et coïncidera avec la trentième session du Conseil des droits de l’homme. Prendront la parole lors de l’événement l’ambassadeur Manor, le directeur général du Congrès juif mondial Robert Singer, les fondateurs du projet SASA Setton Kav Philippe et Hilda Setton , la directrice de l’Hôpital Hadassah du Mont Scopus Dr Osnat Levzion-Korach et le photographe de l’exposition Shahar Azran.
 
«Des centaines de milliers d’enfants israéliens, ainsi que des réfugiés syriens, soignés dans des hôpitaux israéliens ont déjà bénéficié de cette initiative importante », a déclaré Singer.

Voir ici un clip présentant le projet.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...