Une usine néerlandaise offre une matsa de Pessah à 35 000 écoliers
Rechercher

Une usine néerlandaise offre une matsa de Pessah à 35 000 écoliers

Hollandia Matzes perpétue une tradition vieille de 50 ans en offrant quelque 70 000 morceaux de pain sans levain à des élèves de l'est des Pays-Bas

Pieter Heijs présente son produit dans son usine Hollandia Matzes à Enschede, aux Pays-Bas, le 19 mars 2018. (Crédit : Cnaan Liphshiz / JTA)
Pieter Heijs présente son produit dans son usine Hollandia Matzes à Enschede, aux Pays-Bas, le 19 mars 2018. (Crédit : Cnaan Liphshiz / JTA)

AMSTERDAM (JTA) – Aux Pays-Bas, quelque 35 000 écoliers ont reçu des matsot gratuites de la seule usine de matsot du pays, qui perpétue cette tradition depuis près de 50 ans.

Hollandia Matzes, une entreprise qui compte une vingtaine d’employés, et dont les propriétaires ne sont pas juifs, a invité des écoles de l’est du pays à récupérer le produit pour leurs élèves à son siège d’Enschede, une ville située à 113 km à l’est d’Amsterdam, a rapporté mercredi RTV Oost.

Chaque élève s’est vu attribuer deux matsot – soit environ 70 000 au total.

Le cadeau de Pessah aux écoles a commencé en 1962, lorsque l’usine appartenait encore à la famille Woudstra, les derniers propriétaires juifs de l’usine. Ils ont vendu l’usine en 2004 aux propriétaires actuels, Peter Heijs et Udo Karsemeijer.

Les Woudstras avaient fondé Hollandia Matzes dans les années 1930, lorsque Enschede, un ancien centre de l’industrie textile, comptait encore des milliers de résidents juifs, dont beaucoup avaient fui l’Allemagne nazie.

Les matsot sont un produit courant, consommé toute l’année aux Pays-Bas, un pays qui compte une minorité juive visible et bien intégrée depuis des siècles. Hollandia Matzes a été l’une des premières grandes boulangeries à avoir recommencé à fonctionner après la Seconde Guerre mondiale grâce à l’aide financière américaine en Europe. Cela a augmenté sa popularité aux Pays-Bas.

La plupart des matsot produites par Hollandia Matzes ne sont pas casher, mais l’usine fabrique également des matsot certifiées casher spécialement pour Pessah et même des matsot Shmurah, une variante faite à la main fabriquée dans les conditions les plus strictes pour les clients juifs.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...