USA : la police enquête sur deux agressions antisémites à Brooklyn
Rechercher

USA : la police enquête sur deux agressions antisémites à Brooklyn

Lors d'un incident, un suspect a frappé un homme à la tête ; dans l'autre, la victime a reçu un coup de poing d'un homme qui aurait proféré des injures antisémites

Un homme américain ultra-orthodoxe traverse une rue à Williamsburg, Brooklyn, New York (Gil Shefler via JTA)
Un homme américain ultra-orthodoxe traverse une rue à Williamsburg, Brooklyn, New York (Gil Shefler via JTA)

La police américaine enquête sur deux agressions distinctes survenues à Brooklyn et ayant pris pour cible – sans provocation préalable – deux hommes Juifs dans le quartier de Williamsburg, à forte concentration hassidique, a fait savoir dimanche JTA.

L’incident le plus récent a eu lieu mardi dernier et a été filmé par une caméra de surveillance. Les images montrent un jeune homme courir derrière la victime – qui est identifiable comme juive – puis lui frapper le côté de la tête avant de prendre la fuite.

Le premier incident avait eu lieu, pour sa part, le 4 mai. Un homme qui marchait dans la rue avait, ce jour-là, reçu un coup de poing à la tête. L’attaquant aurait hurlé : « P… de Juif » à cette occasion.

L’ADL (Anti-Defamation League) offre une récompense de 5 000 dollars pour toute information menant à l’arrestation des agresseurs.

« Inquiets de constater une augmentation spectaculaire des agressions antisémites visant des Juifs à New York City – comme l’ont fait savoir l’ADL et la police de New York la semaine dernière – cette attaque est particulièrement préoccupante », note le communiqué de l’ADL offrant la récompense.

« La séquence vidéo choquante de l’attaque menée contre un homme Juif en plein jour montre bien que les auteurs de ces actes méprisables s’enhardissent », a expliqué Evan R. Bernstein, directeur régional responsable de New York et du New Jersey au sein de l’ADL. « C’est la deuxième agression antisémite à laquelle nous assistons en une semaine seulement. Nous ne pouvons pas permettre que les attaques antisémites deviennent la nouvelle norme ».

Le groupe réunissant les organisations juives de Williamsburg et du nord de Brooklyn – qui prend en charge les missions de service social et de planification au service de plus de 200 organisations – a rencontré vendredi le chef du département de la police de New York Terence Mohanan et le responsable des patrouilles Rodney Harrison, ainsi que des responsables élus représentant Williamsburg, a fait savoir le site d’information VosIzNeias.

Le département de la police de New York a promis des ressources supplémentaires pour le quartier de Williamsburg et ses synagogues, selon l’article.

La police de New York a fait savoir, au début du mois, que sur 145 crimes de haine rapportés entre le mois de janvier et le mois d’avril 2019, 82 incidents – presque 57 % – étaient antijuifs. Ce sont trois districts accueillant une importante population hassidique, tous à Brooklyn et Williamburg y-compris, qui avaient été le théâtre de la plupart des incidents antisémites commis en 2018.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...