USA : les stèles d’anciens nazis ornées de croix gammées seront remplacées
Rechercher

USA : les stèles d’anciens nazis ornées de croix gammées seront remplacées

Trois pierres tombales de prisonniers de guerre de la Seconde Guerre mondiale présentant des croix gammées au Texas, dans l'Utah, seront retirées et conservées à titre historique

Un pierre tombale arborant une croix gammée au cimetière national de Fort Sam Houston, à San Antonio, Texas. (Crédit : Michael Field/Wikimedia Commons)
Un pierre tombale arborant une croix gammée au cimetière national de Fort Sam Houston, à San Antonio, Texas. (Crédit : Michael Field/Wikimedia Commons)

JTA – Le ministère des Affaires des vétérans a annoncé qu’il allait commencer le processus de remplacement de trois pierres tombales portant des croix gammées dans des cimetières du Texas et de l’Utah, moins d’un mois après avoir déclaré qu’elles seraient préservées en tant que « ressources historiques ».

Le ministère avait indiqué le mois dernier à la JTA qu’il allait préserver les pierres tombales, qui marquent les lieux de sépulture de trois prisonniers de guerre allemands. Ce commentaire était une réponse à la demande d’un groupe appelé la Fondation militaire pour la liberté religieuse de les faire remplacer.

Mais dans une déclaration lundi, il a fait marche arrière.

Tout en notant qu’il n’était pas légalement autorisé d’enlever ou de modifier unilatéralement les pierres tombales en vertu de la loi sur la préservation historique nationale, le ministère a déclaré qu’il « commencerait néanmoins à prendre les mesures nécessaires, y compris la consultation des parties prenantes sur la façon de remplacer ces pierres tombales par des marqueurs historiquement exacts qui n’incluent pas la croix gammée nazie et le texte allemand ».

« Il est compréhensible que nos vétérans et leurs familles soient bouleversés de voir les inscriptions nazies près de ceux qui ont donné leur vie pour cette nation », a concédé le secrétaire d’État à l’Aviation civile, Robert Wilkie. « C’est pourquoi le ministère va initier le processus nécessaire pour remplacer ces pierres tombales de prisonniers de guerre ».

Les stèles en question sont situées dans le cimetière national de Fort Sam Houston à San Antonio, au Texas, ainsi qu’au cimetière de Fort Douglas Post à Salt Lake City, dans l’Utah. Le ministère chargé des anciens combattants a fait savoir qu’il proposera qu’elles soient conservées dans sa collection historique de l’administration des cimetières nationaux.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...