Rechercher

Vilnius baptise « rue des Héros ukrainiens » la voie vers l’ambassade de Russie

Le maire de la ville de Vilnius indique que la plaque qui sera bientôt apposée "rappellera à Poutine que La Haye l'attend"

Le président lituanien Gitanas Nauseda s'entretient avec les médias alors qu'il arrive pour un sommet de l'UE à Bruxelles, le jeudi 12 décembre 2019. (Crédit : AP / Olivier Matthys)
Le président lituanien Gitanas Nauseda s'entretient avec les médias alors qu'il arrive pour un sommet de l'UE à Bruxelles, le jeudi 12 décembre 2019. (Crédit : AP / Olivier Matthys)

Le maire de Vilnius a annoncé jeudi que la ville nommerait « rue des Héros ukrainiens » une petite voie qui conduit à l’ambassade de Russie dans la capitale lituanienne.

Cette décision survient alors que l’opération militaire russe contre l’Ukraine entre dans sa deuxième semaine.

Taxant le président russe Vladimir Poutine de « nazi », le maire de Vilnius Remigijus Simasius a expliqué qu’il voulait lui communiquer « que les Ukrainiens existent réellement et que leur société compte d’authentiques héros ».

La plaque avec le nom de la rue sur le mur de la mission « rappellera à Poutine que La Haye l’attend », a-t-il ajouté, en référence à la Cour pénale internationale qui juge les personnes accusées de crimes de guerre, de crimes contre l’humanité et de génocide.

La Cour a déjà lancé une enquête sur d’éventuels crimes de guerre en Ukraine. La justice lituanienne a lancé sa propre enquête en la matière et la Pologne en projette une.

L’adresse actuelle de l’ambassade la place dans la rue Lettone voisine. Le nom de cette dernière ne changera pas, mais la petite ruelle conduisant directement vers la mission diplomatique évoquera désormais les combattants ukrainiens.

Le maire a précisé que le conseil municipal adopterait cette décision la semaine prochaine.

« La carte de visite de chaque membre de l’ambassade de Russie devra honorer les héros ukrainiens », a-t-il affirmé sur Facebook.

Ce n’est pas la première fois que Vilnius adresse ce genre de pique à la Russie. En 2018, une place devant l’ambassade a reçu le nom de Boris Nemtsov, un opposant russe assassiné par des inconnus.

Tant la Lituanie que ses voisins baltes, estonien et letton, jadis occupés par l’URSS et aujourd’hui membres de l’UE et de l’Otan, craignent la politique russe actuelle.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...