Israël en guerre - Jour 284

Rechercher

Yaël Lerer, candidate Front populaire dans la circonscription d’Israël pour les législatives

C’est la deuxième fois que l’ancienne porte-parole du parti Balad se présente à l'Assemblée nationale française

Yaël Lerer, candidate pour la 8ᵉ circonscription des Français de l’étranger établis hors de France pour le Nouveau Front populaire, et son suppléant Salam Ismail. (Crédit : Nouveau Front populaire)
Yaël Lerer, candidate pour la 8ᵉ circonscription des Français de l’étranger établis hors de France pour le Nouveau Front populaire, et son suppléant Salam Ismail. (Crédit : Nouveau Front populaire)

La candidate pour la 8ᵉ circonscription des Français de l’étranger établis hors de France pour le Nouveau Front populaire, alliance de gauche réunissant notamment le Parti socialiste, la France insoumise et les Verts, a été annoncée. Yaël Lerer, Franco-Israélienne et ancienne porte-parole du parti Balad, mouvement politique anti-sioniste, a annoncé sa candidature sur sa page X. L’aspirante à la députation se présente avec pour suppléant Salam Ismail, Franco-Palestinien né à Gaza.

C’est la deuxième fois que Yaël Lerer part à la conquête du siège de la 8ᵉ circonscription des Français de l’étranger. À l’occasion de la législative partielle de 2023, elle s’était déjà portée candidate sous l’étiquette NUPES, contre Meyer Habib et Deborah Abisror-De Lieme, représentante de la majorité. Elle avait alors été la numéro trois de l’élection, avec 15,5 % des suffrages récoltés. Outre Israël, la circonscription compte notamment l’Italie, la Grèce ou encore la Turquie. Yaël Lerer ne pourrait pour l’instant pas remporter l’élection, sauf forte mobilisation dans les pays autres qu’Israël : les Français d’Israël, plutôt engagés à droite, restent les principaux électeurs de ce scrutin.

Longtemps engagée dans la politique israélienne, Yaël Lerer a été naturalisée Française en 2016. En plus de son engagement politique, elle a créé une maison d’édition, Andalus, qui se donne pour mission de traduire la littérature arabe en hébreu.

Aymeric Caron, lui-même candidat à sa propre réélection à Paris et connu pour ses positions très hostiles à l’égard d’Israël, a apporté son soutien à la représentante du Nouveau Front populaire sur son comte X : « Il faut envoyer Yaël Lerer à l’Assemblée nationale. Elle sera une voix formidable pour la paix. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.