Israël en guerre - Jour 190

Rechercher

Yariv Levin fête Souccot avec un ex-détenu candidat à la mairie de Herzliya

Le ministre de la Justice a reçu des officiels du Likud pour Souccot avec Rafi Kedoshim, qui a purgé des peines de prison et dirige aujourd'hui un puissant courant au sein du parti

Le candidat au Conseil municipal de Herzliya Rafi Chaim-Kedoshim, du Likud, s'exprime lors du lancement de sa campagne en présence de ministres, dont  Galit Distel Atbaryan, à gauche. (Capture d'écran/ Utilisé conformément à l'article 27a de la loi sur les droits d'auteur)
Le candidat au Conseil municipal de Herzliya Rafi Chaim-Kedoshim, du Likud, s'exprime lors du lancement de sa campagne en présence de ministres, dont Galit Distel Atbaryan, à gauche. (Capture d'écran/ Utilisé conformément à l'article 27a de la loi sur les droits d'auteur)

Des responsables de premier plan du Likud, parmi lesquels le ministre de la Justice Yariv Levin, se sont de nouveau rendus cette semaine chez Rafi Kedoshim, candidat du parti à la mairie de Herzliya, qui a purgé quatre peines de prison pour activités criminelles.

Sur des images diffusées sur les réseaux sociaux mardi, des ministres et députés du Likud font l’éloge de Kedoshim lors d’une réunion dans sa souccah à l’occasion de Souccot.

Dans une vidéo, la ministre de la Diplomatie publique, Galit Distel Atbaryan, dit que Kedoshim « traite tout le monde avec une grande humanité. »

La ministre de la Protection de l’environnement, Idit Silman, déclare pour sa part que « vous nous témoignez de la gentillesse et je suis sûre que vous faites… de même avec tout le monde. »

Levin a également pris la parole à cette occasion, lançant un appel à soutenir la candidature de Kedoshim.

« Ce homme travaille pour tout le monde : il fait tellement ! Nous devons lui rendre la pareille et le soutenir en vue des élections au conseil municipal de Herzliya », a-t-il indiqué.

« Aujourd’hui, je suis là pour parler de ce que nous devons faire pour nous assurer que Rafi soit à la tête du plus grand courant après les élections », a-t-il ajouté.

S’exprimant devant les caméras de la Treizième chaine, Kedoshim a nié bien connaitre Levin et il a affirmé que le ministre de la Justice n’était venu le soutenir que parce qu’il renforçait le Likud à Herzliya.

Il a toutefois admis que la principale raison qui lui valait le soutien des hauts responsables du Likud était liée au fait que, ces dernières années, il avait suscité quelque 2 000 nouvelles adhésions.

« Dès que vous avez derrière vous le pouvoir du peuple, ce pouvoir s’exprime de nombreuses manières – comme, par exemple, par le biais d’une adhésion au Likud », a déclaré Kedoshim.

« Ils veulent du soutien, ils veulent des personnes fortes au sein du Likud. Si, au final, tel ou tel député m’apporte de l’aide, alors bien sûr, je l’aiderai à se faire élire », a-t-il ajouté.

Kedoshim a noté ne pas avoir encore pris toute la mesure de son influence et espérer faire monter à 4 000 le nombre des nouvelles adhésions.

Membre du gang criminel Kedoshim, l’homme a purgé quatre peines de prison pour actes de violence, enlèvement et extorsion. Il a également été impliqué dans l’encaissement de chèques frauduleux. Sa dernière peine de prison remonte à une vingtaine d’années.

Dans l’interview qu’il a accordée à la Treizième chaine, Kedoshim a minimisé la gravité de ses démêlés criminels, assurant que deux de ses peines de prison étaient liées à des amendes impayées faute d’argent.

Il a admis avoir été reconnu coupable d’enlèvement et d’extorsion, rappelant n’avoir été condamné qu’à un an de prison, au terme d’une enquête « mensongère ».

Dans cette capture d’écran, le ministre de la Justice Yariv Levin (au centre, en veste noire) salue Rafi Kedoshim lors d’une fête de Pourim chez ce dernier à Herzliya. À droite se trouve le ministre de l’Énergie, Israël Katz. (Capture d’écran Twitter ; utilisée conformément à l’article 27a de la loi sur les droits d’auteur)

« J’étais un jeune homme agressif… J’ai payé ma dette à la société », assure-t-il dans l’entretien, affirmant que sa famille s’est éloignée des milieux criminels.

S’exprimant mercredi sur l’antenne de Radio 103FM, Kedoshim a expliqué que son histoire justifiait à elle seule que l’on vote pour lui.

« Quand j’ai décidé, il y a de cela 20 ans, que je ne voulais plus de cette vie-là, je suis allé voir l’ancienne maire d’Herzliya Yael German et je lui ai demandé de l’aide pour m’en sortir. Au lieu de ça, j’ai eu face à moi un système entier qui est contre vous, qui ne veut pas que vous changiez ».

« Quand je vois les jeunes d’aujourd’hui, personne n’est là pour les aider. Moi, je suis là pour leur tendre la main. La municipalité a tout ce qu’il faut pour les aider. La plupart des personnes qui se tournent vers la criminalité sont celles que le système n’aide pas. »

Dernièrement, des membres de haut rang du Likud lui ont exprimé leur soutien.

Le mois dernier, de nombreuses personnalités avaient assisté au lancement de sa campagne, parmi lesquelles le ministre de la Défense Yoav Gallant, la ministre des Transports Miri Regev, le ministre de la Culture Miki Zohar, le ministre de l’Énergie Israël Katz, Distel-Atbaryan et des députés et personnalités du Likud.

En mars, il avait organisé un événement au moment de Pourim auquel avaient participé plusieurs ministres du Likud, dont Levin, ce qui n’avait pas manqué de questionner à l’époque.

Les responsables du Likud qui soutiennent Kedoshim affirment qu’il a changé et qu’il mérite qu’on lui donne sa chance.

Cette année toujours, Kedoshim avait été filmé en train d’injurier depuis sa moto des manifestants anti-gouvernementaux à Herzliya, avant de partir à vive allure.

En 2017, son fils Israel Kedoshim avait été reconnu coupable de la tentative de meurtre d’Eli Tabib, l’ex-propriétaire du club de football Beitar Jérusalem. Il avait été condamné à deux ans de prison dans le cadre d’un accord d’une négociation de peine.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.