Yitzhak Hofi, l’ancien chef du service de renseignement israélien du Mossad qui a joué un rôle décisif dans l’Opération Entebbe de sauvetage des passagers d’un avion d’Air France détourné, est décédé lundi à 87 ans, a-t-on appris de source officielle.

Cet ancien général de réserve, qui a dirigé le Mossad de 1974 à 1982, a pris une part active dans les préparatifs de l’opération lancée en juillet 1976 par l’armée israélienne dans l’aéroport d’Entebbe en Ouganda pour sauver 256 passagers et membres d’équipage d’un Airbus d’Air France détourné par un groupe de Palestiniens et de militants d’extrême-gauche allemands.

Les otages avaient été libérés par un commando militaire israélien. Le commandant de l’opération, Jonathan Netanyahu, frère de l’actuel Premier ministre Benjamin Netanyahu, avait été tué au cours de l’attaque.

Avant de devenir le patron du Mossad, Yitzhak Hofi avait été commandant de la région militaire nord et dirigé les opérations contre la Syrie durant la guerre du Kippour en 1973.

« Yitzhak Hofi a consacré toute sa vie à la sécurité de l’Etat d’Israël qui le salue pour cette contribution », a affirmé Netanyahu dans un communiqué.