L’acteur Gary Oldman a déclenché une tempête médiatique lundi en voulant défendre ses amis acteurs qui ont pu faire dans le passé des remarques ou des insultes antisémites et homophobes.

« Le politiquement correct, c’est de la merde… » a déclaré Oldman lors d’une interview.

Mel Gibson « était ivre et a dit des choses, mais nous les avons tous déjà dites. Nous sommes tous des hypocrites putain… Et le policier qui l’a arrêté [Gibson] n’a-t-il jamais utilisé le mot nigger [nègre] ou fucking Jew [putain de Juif] », a lancé Oldman.

« Mel Gibson vit dans une ville qui est gérée par des Juifs et il a dit là quelque chose de mal parce qu’il a mordu la main qui – je pense – l’a nourri », a-t-il ajouté, ajoutant : « Certains gars juifs dans son bureau n’ont-ils jamais dit : « Que les Allemands aillent se faire foutre ou un truc du même genre ? Nous nous cachons tous et essayons de la jouer politiquement correct. C’est ça qui m’énerve ».

Oldman a également défendu l’acteur Alec Baldwin, qui a récemment fait les manchettes pour lancer une insulte homosexuelle à un photographe, en disant qu’il ne le blâmait pas pour « traiter quelqu’un de pédé dans la rue car il est énervé qu’on ne lui foute pas la paix alors qu’il vient de sortir de chez lui ».

Oldman s’est lâché avec des perles telles que « J’emmerde le pape ! » ou « Lisez le journal. Regardez Internet. Notre monde va en enfer », critiquant également la culture politiquement correcte de Hollywood quant aux Oscars.

« Si vous n’avez pas voté pour 12 Years a Slave [Oscar du Meilleur Film en 2014], vous êtes raciste ».

« Vous devez être très prudent sur ce que vous dites », a poursuivi l’acteur.

« J’ai des avis et des opinions que la plupart dans cette ville ne partagent pas. Ça n’a rien à voir avec être fasciste ou raciste. Il n’y a rien de ça dans mon passé ».