Comment une cité HLM modèle, voulue et pensée pour le bien-être de ses habitants, a-t-elle pu se transformer pour devenir le principal camp de transit avant la déportation vers les camps nazis d’extermination, de la grande majorité des Juifs de France pendant la Seconde Guerre mondiale ?

Comment Drancy a pu devenir Drancy ?

Cet ouvrage inédit tente d’apporter une réponse à cette question et permet d’accéder pour la première fois à l’intégralité des photographies et des dessins en possession du Mémorial de la Shoah à ce jour, relatifs à l’histoire du camp de Drancy (1941-1944).Des croquis, des dessins, parfois réalisés par les détenus eux-mêmes, et plus de 150 photographies sont ainsi présentés dans cet album saisissant.

Ces documents uniques, sont classés par entrées chronologiques de 1932 (construction de la cité de la Muette), à 2012 qui fut l’année de l’inauguration du mémorial de la Shoah par François Hollande.

À travers cette masse d’archives émerge une histoire précise et documentée de ce camp d’internement.

L’auteur commente avec justesse et minutie ces documents issus de fonds photographiques multiples.

Du reportage de propagande au simple graffiti de détenu, Jacques Fredj, spécialiste des questions relatives à la déportation et à l’internement au camp de Drancy, révèle la vérité de ce lieu de passage, de « transit ».

Il accomplit par là-même un véritable devoir de mémoire et nous rappelle cette phrase gravée sur le mémorial : « Passant, recueille-toi et n’oublie pas ! ».

Collection : Histoire
303 pages – 30 € TTC
ISBN : 978-2-7089-6967-4