Les fans pro-israéliens de l’Apple Macintosh peuvent se détendre : un changement d’icône, passant de l’étoile de David à la lettre hébraïque Aleph, dans la liste de saisie du nouveau système d’exploitation du Mac ne semble pas faire partie d’une campagne anti-israélienne menée par Apple.

Au contraire, cela semble faire partie d’une campagne de retrait des drapeaux de tous les pays, en dehors de l’Europe ou de l’Amérique du Nord, a fait savoir un expert.

Ces derniers jours, il y a eu un buzz considérable entourant le fait qu’avec le nouveau système d’exploitation Yosemite pour ses Mac, Apple avait enlevé l’étoile de David bleue qui apparaissait lorsque l’utilisateur tapait en hébreu.

Le symbole apparaissait dans le coin supérieur droit de l’écran, indiquant que l’utilisateur était en mode « hébreu » et que tout ce qui serait tapé le serait en hébreu. Dans Yosemite, l’étoile de David a été remplacée par un Aleph, la première lettre de l’alphabet hébraïque.

L’étoile a en effet été remplacée. Mais ce sont en fait les drapeaux de l’Inde, de la Chine, de l’Ethiopie, de la Mongolie, et de l’Iran – en fait, les drapeaux de presque tous les pays d’Afrique et d’Asie qui ont été abandonnés.

Ces drapeaux ont été remplacés par des caractères de chaque langue [Deux exceptions notables : la Grèce, qui n’a plus son drapeau au contraire des autres pays d’Europe, et le Vietnam, dont le drapeau est toujours inclus alors qu’il est en Asie].

Apple n’a pas expliqué pourquoi l’étoile a été enlevée. Dans un message sur un forum d’Apple, un utilisateur de Grèce écrit que «le drapeau grec a été retiré, tandis que le drapeau macédonien demeure ; cela est très offensant pour utilisateurs grecs d’OS X. S’il vous plaît, remettez le drapeau ou proposez une solution dès que possible. Cela ne passera pas inaperçu. »

En réponse, un responsable d’Apple a répondu qu’ »Apple semble avoir remplacé progressivement les drapeaux avec des symboles alphabétiques dans la mesure du possible. Cela a été le cas avec les Chinois et les Japonais depuis longtemps, et dans Yosemite je compte 30 claviers (y compris le grec), sans drapeaux, soit près de la moitié du total.

C’est plus difficile à faire pour le macédonien, qui est l’un des nombreux pays qui utilisent l’alphabet cyrillique ». Pour restaurer les drapeaux, l’expert suggère de télécharger et d’installer un utilitaire gratuit appelé Ukulélé, un éditeur graphique de configuration du clavier.

Avec cela, l’expert a ajouté que ceux qui se sentaient offensés par le retrait du drapeau grec, ou tout autre, devaient faire connaître leurs sentiments : « Pour transmettre vos points de vue à Apple, vous devez utiliser l’adresse http://www.apple.com/feedback. »

La société n’a pas publié de déclaration officielle sur la question.