La toute nouvelle technologie israélienne n’a pas été développée au Technion et n’a pas été couvée par une start-up à Tel Aviv. En réalité, cela ne vient pas du tout d’Israël.

Am Yisrael Buy, une nouvelle application (disponible sur Apple, Android et Windows Phone) visant à aider les utilisateurs à localiser et à acheter des produits israéliens, est l’idée originale du rabin Daniel Cohen, âgé de 49 ans, le chef spirituel du Temple Sharey Tefilo-Israel à South Orange dans le New Jersey.

Après avoir apris cet été que le mouvement Boycott, Divest et Sanctions (BDS) développait une application, le rabbin a dit qu’il « a cherché une application pro-Israël mais qu’il n’a pas pu en trouver une qui faisait le poids face au BDS ».

Pour le moment, l’effort fait pâle figure en comparaison de la technologie déployée de l’autre côté. En utilisant la Buycott app qui recense les produits et leurs affiliations puis laisse aux utilisateurs la possibilité de soutenir ou d’éviter certains produits, les activistes pro-Palestine ont créé une campagne « Vive la Palestine, Boycott Israël » qui a maintenant plus de 400 000 utilisateurs. « Soutien à Israël et Boycott les organisations terroristes » de Buycott a de son côté presque 12 000 utilisateurs.

Alors que Buycott n’était pas spécifiquement pensé pour le mouvement BDS, plusieurs autres applications l’ont été, y compris deux différentes qui partagent le titre Boycott Israël. En mars de cette année, le mouvement BDS a annoncé qu’il créait une application offrant une base de donnée exhaustive de produits israéliens et un scanner de code barre pour aider les consommateurs à boycotter l’Etat juif tous les jours.

De manière intéressante, malgré leurs objectifs différents, Am Yisrael Buy et l’application BDS sont similaires puisqu’elles partagent des informations sur les produits israéliens. Un consommateur souhaitant acheter des produits israéliens pourrait très bien télécharger une application BDS et en changer l’utilisation.

Pourtant, Cohen insiste que la mise à disposition d’une application avec un message pro-israel est vitale.

« J’ai toujours considéré qu’il est mieux de diffuser un message positif, explique-t-il. Très franchement, en téléchargeant une application spécifique BDS, on envoie le message, qu’on le veuille ou non, que l’on soutien le BCS. Le commerce est important, mais le message que la Communauté juive américaine soutient dans son ensemble Israël est tout aussi important. Alors, chaque téléchargement de mon application rejoint à la liste des soutiens d’Israël. »

Cohen explique qu’il espère épurer l’inferface de l’application et attirer des gens avec des compétences techniques pour améliorer l’application. Pourtant il ne souhaite pas faire de l’argent ou lancer une entreprise.

« Pour moi, il s’agit d’une mission, de l’amour pour Israël et la communauté qui m’a amené au rabinat et a fait de moi un sioniste convaincu, explique-t-il. J’ai simplement beaucoup de chance d’être dans une position où je peux faire la différence ».