Rechercher

12 morts dans des intempéries à Petra ; les touristes israéliens en sécurité

Près de 4 000 touristes ont été évacués du site antique jordanien, deux semaines après des inondations qui avaient fait 21 morts

Des équipes de secours jordaniennes à la recherche de personnes disparues à la suite d'inondations soudaines dans la ville de Madaba, près de la capitale jordanienne, le 10 novembre 2018. (Crédit : KHALIL MAZRAAWI / AFP)
Des équipes de secours jordaniennes à la recherche de personnes disparues à la suite d'inondations soudaines dans la ville de Madaba, près de la capitale jordanienne, le 10 novembre 2018. (Crédit : KHALIL MAZRAAWI / AFP)

Douze personnes ont péri vendredi dans des intempéries en Jordanie, deux semaines après des pluies diluviennes ayant fait 21 morts, selon un bilan établi samedi par la Défense civile.

« Le bilan des intempéries est monté à douze morts, dont un secouriste », a déclaré samedi Iyad Amrou, porte-parole de la Défense civile. La veille, les autorités avaient donné un bilan de sept morts.

Des secouristes sont toujours à la recherche d’une fillette jordanienne portée disparue dans la zone des vallées près de la ville de Madaba, au sud-ouest d’Amman, a-t-il précisé.

Parmi les victimes, six personnes ont péri à Madaba, trois à Dabaa, au sud de la capitale, et une jeune fille à Maan, dans le sud du pays. L’endroit précis du décès des deux autres victimes n’a pas été immédiatement révélé.

M. Amrou avait dans un premier temps indiqué que deux fillettes étaient portées disparues dans la région de Madaba, avant de confirmer que les secouristes avaient retrouvé le corps de l’une d’entre elles.

Le ministère israélien des Affaires étrangères a annoncé samedi avoir réussi à entrer en contact avec tous les voyageurs israéliens portés disparus dans le sud de la Jordanie dans le cadre de ces inondations.

Le ministère avait auparavant déclaré que deux touristes israéliens étaient inaccessibles, mais avait ensuite affirmé qu’ils avaient été retrouvés.

Quatre touristes israéliens supplémentaires en Jordanie ont été mis en sécurité.

Un porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères a dans un premier temps confirmé la perte de contact avec deux de ses ressortissants, avant d’affirmer: « tous les Israéliens en Jordanie nous ont contactés. Tous ont été retrouvés ».

Samedi, les sauveteurs ont poursuivi la recherche des personnes disparues autour du réservoir de Wala, dans le centre de la Jordanie. Dans la ville de Maan, dans le sud du pays, les autorités ont ouvert un abri pour des dizaines de personnes dont les maisons étaient entourées d’eau.

Les inondations de vendredi ont frappé plusieurs régions de la Jordanie. Ces crues surviennent deux semaines après que 21 personnes, pour la plupart des enfants, aient été tuées dans des inondations soudaines près de la mer Morte. Les ministres du Tourisme et de l’Education ont démissionné suite aux inondations de la Mer Morte.

Touristes évacués

Des hélicoptères et des véhicules blindés ont été déployés pour secourir des habitants pris au piège des eaux et chercher des disparus, selon la télévision jordanienne.

Selon des images retransmises par la télévision d’Etat, l’eau est montée de trois à quatre mètres dans certaines zones de la région de Petra et du désert de Wadi Moussa. Les images montrent également des touristes s’abritant sur des terrains surélevés de la route d’accès au site de Petra.

Suleiman Farajat, l’administrateur en chef à Petra, a déclaré que le site resterait fermé samedi, mais devrait rouvrir dimanche. Il a dit qu’il n’avait jamais vu une telle inondation dans la région.

« C’est vraiment, je ne dirais pas effrayant, mais surprenant à quel point l’inondation a été énorme », a-t-il déclaré.

La vidéo amateur publiée en ligne montrait un puissant torrent traversant le canyon étroit et escarpé par lequel les visiteurs atteignaient le Trésor, l’attraction principale de Petra, une ancienne plaque tournante du commerce sculptée dans un rocher de couleur rose.

La vidéo montrait plusieurs centaines de visiteurs entassés sur une parcelle de terrain plus élevé près du Trésor, alors que des guides locaux aidaient une femme à faire fondre l’eau pour la sécurité.

Lors d’un incident survenu dans un village de la région de Madaba, au sud de la capitale, Amman, un véhicule transportant des membres de la famille a été inondé par les inondations, ont déclaré des responsables de la Défense civile. Une fille de 11 ans a été tuée, une autre fille a été grièvement blessée et des plongeurs recherchaient trois autres membres de la famille.

Dans la région de Dabaa, également au sud d’Amman, deux femmes et une fille ont été tuées dans les inondations, qui ont également entraîné la fermeture d’une route du désert. Un grand nombre de voitures ont été bloquées, a déclaré Ghuneimat.

Les autorités ont annoncé avoir évacué 3 762 touristes de plusieurs nationalités de la cité antique de Petra et appelé les habitants près des cours d’eau, des ponts et des tunnels à évacuer leurs maisons en prévision de nouvelles pluies.

Classée en 1985 au patrimoine mondial de l’Unesco, Petra attire des centaines de milliers de touristes par an, venus visiter l’un des plus riches sites archéologiques au monde avec ses temples et tombeaux construits dans le roc.

La cité antique a servi de décors dans de nombreux films hollywoodiens comme « Indiana Jones et la dernière croisade ».

Wadi Rum, également classé au patrimoine mondial de l’Unesco, attire de nombreux touristes venus contempler les canyons, arches naturelles, falaises et grottes.

Ce paysage désertique et lunaire a servi de toile de fond au film « Lawrence d’Arabie », un autre classique hollywoodien.

Le 26 octobre, 21 personnes avaient également été tuées à la suite de pluies torrentielles dans l’ouest de la Jordanie. La plupart des victimes étaient des adolescents âgés de 11 à 14 ans qui participaient à une sortie scolaire dans la région de la mer Morte.

Le ministre jordanien de l’Eau, Raed Abou Saoud, a dit samedi que les 14 principaux barrages du pays s’étaient remplis jusqu’à 26 % de leur capacité au cours des dernières 48 heures à cause des pluies torrentielles.

La Jordanie est un pays pauvre en eau et 90 % de son territoire est composé de déserts.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...