2 000 délégués à Jérusalem pour le grand événement annuel de l’Industrie spatiale
Rechercher

2 000 délégués à Jérusalem pour le grand événement annuel de l’Industrie spatiale

L’Agence Spatiale Israélienne ont accueilli le Congrès International Astronautique du 12 octobre au 16 octobre à Jérusalem

Charles Bolden (Crédit : CC-BY NASA Goddard Space Flight Center/Flickr)
Charles Bolden (Crédit : CC-BY NASA Goddard Space Flight Center/Flickr)

Cet événement a été accueilli par l’Agence spatiale israélienne, le Congrès International Astronautique (IAC) et il a été présenté par les directeurs des agences spatiales internationales et également par Buzz Aldrin, astronaute renommé.

Malgré des tensions sécuritaires accrues à Jérusalem, un auditoire de
2 000 personnes venant de 58 nations à travers le monde, s’est réuni pour le 66e Congrès International annuel d’Astronautique, le plus grand événement annuel mis en place pour l’étude et le développement de l’industrie spatiale.

Le choix de Jérusalem reflète le nouveau rôle prépondérant joué par Israël dans l’industrie spatiale.

A l’ouverture du Congrès, le président israélien, Reuven Rivlin a déclaré : « Quand je regarde vers les étoiles, je pense à notre cher fils Ilan Ramon qui est mort lors du désastre de Columbia, cet homme qui avait consacré sa vie à la découverte des mystères de la science ».

Ofir Akunis (Crédit : CC-BY-SA Shay Hayak/Wikipedia)
Ofir Akunis (Crédit : CC-BY-SA Shay Hayak/Wikipedia)

Le ministre de la Science, des Technologies et de l’Espace, Ofir Akunis, a quant à lui déclaré que : « Ce rassemblement est un hommage remarquable à l’avancée de la science et de l’industrie spatiale ici en Israël. Cette conférence à Jérusalem, en ce moment, est la preuve ultime que ni la violence ni la terreur nous vaincra. La meilleure réponse que nous pouvons offrir aujourd’hui face à cette recrudescence de la violence est la tenue de ce congrès, de ces milliers d’invités qui remplissent les halls de cette conférence et les rues de Jérusalem ».

Le président de l’Agence spatiale israélienne, le professeur Ben Israel, a souligné comment Israël joue un rôle croissant dans les domaines du développement spatial : « les cyber-menaces sont un challenge réel concernant l’exploration spatiale et Israël joue un vrai rôle en protégeant nos capacités de recherches ».

Le Congrès International Astronautique présentera 2 600
publications universitaires pendant son programme de cinq jours.

Parmi les participants, les directeurs de toutes les agences spatiales majeures seront présents, dont Charles Bolden, l’administrateur de la NASA qui annoncera un nouvel accord avec l’Agence spatiale israélienne.

Buzz Aldrin, astronaute renommé, est revenu sur ses impressions concernant le programme spatial israélien et a déclaré qu’il attendait de voir les derniers accomplissement d’Israël dans ce domaine.

A Jérusalem, Buzz Aldrin a aidé au lancement d’une nouvelle initiative avec l’Agence spatiale israélienne, le ministère des Sciences et la Fondation Heinlein qui aura pour objectif la promotion des intérêts de l’éducation spatiale auprès de la jeunesse israélienne.

La Fondation Heinlein a présenté trois combinaisons spatiales originales qui voyageront dans les écoles israéliennes.

La représentante de cette Fondation, Hart Dora, a déclaré : « Nous espérons que nous serons capable de montrer à la jeunesse que lorsqu’il y a une vision positive de l’humanité, comme celle représentée par les découvertes spatiales, les enfants peuvent atteindre tout ce qui est imaginable ».

Le Congrès discutera des développements clés qu’il faut atteindre dans l’industrie spatiale et notamment concernant la découverte d’eau sur Mars. Ces discussions devraient mener à envisager d’envoyer des hommes sur la planète rouge et de renvoyer des hommes sur la Lune.

Charles Bolden,administrateur de la NASA a rapporté que Mars était au coeur des activité de l’agence : « Notre objectif est d’emmener l’humanité sur Mars ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...