4 soldats arrêtés pour avoir tiré sur un bâtiment dans une ville arabe
Rechercher

4 soldats arrêtés pour avoir tiré sur un bâtiment dans une ville arabe

Le tribunal de Haïfa prolonge la détention de suspects arrêtés pour avoir tiré sur une maison à Rameh en Galilée

Une voiture de la police israélienne. Illustration. (Crédit : Flash90)
Une voiture de la police israélienne. Illustration. (Crédit : Flash90)

Le tribunal de Haïfa a prolongé samedi soir la détention de quatre suspects âgés entre 19 et 20 ans, arrêtés pour avoir ouvert le feu sur un bâtiment à Rameh, une ville arabe en Galilée.

La détention provisoire des quatre suspects, de soldats de l’armée israélienne, a été prolongée pour deux jours, a informé la police dans un communiqué dimanche.

Les suspects ont été arrêtés en lien avec des tirs qui se sont produits dans la nuit de vendredi à samedi sur la maison d’un résident local âgé de 47 ans.

Les tirs n’ont pas causé de blessures mais le bâtiment a été endommagé.

La police a déclaré que la raison des tirs n’était pas très claire. Les policiers qui sont arrivés sur place après les premiers tirs ont ensuite entendu d’autres tirs.

Les officiers ont arrêté un véhicule et ont découvert les quatre suspects à l’intérieur, l’un d’eux était armé d’un fusil M-16. D’autres preuves trouvées dans la voiture relient les suspects aux tirs, a déclaré la police.

Les quatre ont été arrêtés et la police militaire de l’armée israélienne a été informée de l’incident.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...