46 ans après, une sprinteuse bat le record du 100 mètres féminin israélien
Rechercher

46 ans après, une sprinteuse bat le record du 100 mètres féminin israélien

Le temps de Diana Vaisman de 11.38 secondes bat de 7 centièmes de seconde le record établi aux Jeux Olympiques de Munich par Esther Roth, qui était sur place pour la féliciter

La sprinteuse Diana Vaisman après avoir battu le record du 100 mètres féminin israélien le 4 juillet 2018. (Capture d'écran : YouTube)
La sprinteuse Diana Vaisman après avoir battu le record du 100 mètres féminin israélien le 4 juillet 2018. (Capture d'écran : YouTube)

Une sprinteuse de 20 ans a établi un nouveau record israélien du 100 mètres mercredi, battant un record établi il y a 46 ans.

Diana Vaisman a parcouru la distance en 11,38 secondes au Championnat d’athlétisme israélien à Tel Aviv, battant le temps de 11,45 établi par Esther Roth-Shahamorov aux Jeux olympiques de Munich en 1972.

« Ce que je désirais le plus, c’était de représenter le pays », a déclaré Diana Vaisman lors d’une interview après la course. « Je voulais montrer aux gens qu’il y a d’autres sports que le basket et le football ».

Elle a également souligné la fierté qu’elle ressent d’avoir battu le record en Israël.

« Je voulais établir ce record en Israël, dans mon pays, pour que tout le monde puisse le voir en direct », a-t-elle précisé.

La sprinteuse Diana Vaisman (g) après avoir battu le record du 100 mètres féminin israélien avec l’ancienne détentrice du record Esther Roth-Shahamorov le 4 juillet 2018. (Capture d’écran : YouTube)

Roth-Shahamorov était sur place pour assister à l’événement et a félicité Vaisman, disant qu’elle se sentait comme si un poids lui avait été enlevé de ses épaules.

« Je suis une de ses fans. C’était une course très impressionnante, très convaincante », a déclaré Roth-Shahamorov lors d’une interview au site d’information Ynet. « Il lui reste maintenant à représenter l’État d’Israël avec de tels résultats. Comme elle l’a montré, sa forme physique est excellente et nous, en Israël, nous retenons notre souffle parce que nous sommes fiers de chaque athlète qui nous représente ».

L’ancienne détentrice du record a continué en félicitant Vaisman, en disant : « Il ne lui reste plus qu’à battre son propre record ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...