6 start-ups israéliennes qui aident à sauver des vies
Rechercher

6 start-ups israéliennes qui aident à sauver des vies

Les entreprises sont parmi les 62 qui figurent dans le livre de David Wanetick, sur les entreprises israéliennes ayant un impact mondial

La dengue est une maladie causée par un virus transmis par les moustiques les plus répandus en Asie du Sud-Est et en Amérique du Sud (iStock by Getty Images)
La dengue est une maladie causée par un virus transmis par les moustiques les plus répandus en Asie du Sud-Est et en Amérique du Sud (iStock by Getty Images)

« Solution Nation: une nation répond de manière disproportionnée aux problèmes les plus insolubles du monde » propose une analyse approfondie de 62 entreprises israéliennes émergentes, qui développent toutes des solutions à des problèmes mettant la vie en danger.

Voici les résumés de six des sociétés présentées dans le livre, avec l’autorisation de l’auteur, David Wanetick (voir l’interview avec l’auteur).

Les moustiques bombardés : Les moustiques causent plus de morts et de souffrances humaines que n’importe quel autre organisme sur Terre. Les moustiques femelles sont amenées à piquer le plus de gens possible car elles dépendent des protéines du sang pour se reproduire. Ils se multiplient également de façon prolifique : pour chaque milligramme de sang humain extrait, les femelles pondent environ 40 œufs. Senecio, la société basée à Kfar Saba en Israël, adore bombarder les moustiques pour les anéantir. Senecio place des moustiques mâles stérilisés dans un petit avion. Lorsqu’ils sont libérés dans des zones à forte densité de moustiques, ces petits Roméo s’accouplent avec leurs Juliettes qui les attendent. Puisque les moustiques femelles ne font l’amour qu’une fois dans leur vie, aucune progéniture ne résulte de ces liaisons provoquées par Senecio.

Conversion du mouvement des vagues océaniques en énergie terrestre : Les vagues océaniques détiennent un potentiel énergétique brut annuel de 3,5 térawatts, soit l’équivalent de 3 500 grandes centrales au charbon fonctionnant à pleine capacité.

La plupart des compagnies d’énergie océanique placent leurs systèmes de capture d’ondes à quatre ou cinq kilomètres de la côte, où les vagues plus hautes ont tendance à cogner fort. Cette stratégie est tentante, mais extrêmement coûteuse et dangereuse étant donné les conditions météorologiques extrêmes loin des rivages.

Eco Wave Power, basée à Tel Aviv, en Israël a développé une technologie qui permet de convertir le mouvement des vagues de l’océan en énergie sur terre. Le positionnement de 90 % de son équipement permet à Eco Wave Power d’améliorer la fiabilité de la production d’électricité, de réduire l’importance des équipements ainsi que les suppléments d’assurance.

Illustration: Un petit bateau en mer (Creative-Family / iStock)

Les robots expulsent la matière cérébrale des tubes : plus d’un bébé sur 1 000 naît avec une hydrocéphalie, ceci est démontré par le fait que la tête des bébés est massivement disproportionnée par rapport à leur corps.

La procédure standard pour traiter l’hydrocéphalie consiste à insérer un tube dans le cerveau, à travers lequel l’excès de liquide est acheminé vers l’abdomen, où il est dissous. Un des problèmes est que le tissu cérébral se bouche souvent dans ces tubes. Des infections et d’autres chirurgies peuvent en résulter.

MicroBot Medical, basée à Yokneam, en Israël a développé un robot situé à l’intérieur des tubes transportant les fluides en excès. Les petites jambes des robots chassent la matière cérébrale des tubes, réduisant ainsi les risques, les traumatismes et les coûts des chirurgies cérébrales répétées.

Déterminer le sexe des poussins lorsqu’ils sont encore en coquille : Pour plus de deux milliards de poussins mâles nés chaque année dans l’industrie alimentaire, leur premier jour dans ce monde est aussi le dernier.

Les poussins mâles ne valent rien dans l’industrie de la volaille; ils ne pondront jamais d’oeufs et ils ne peuvent pas grandir autant que les poulets à rôtir. Des macérateurs de taille industrielle les attendent. En introduisant le Big Data, l’irradiation et d’autres savoirs-faire exclusifs dans l’industrie de la volaille, LivEgg du Kibbutz Ma’anit, en Israël, peut déterminer le sexe d’un embryon dans la coquille. L’analyse de l’identité du sexe, de la société LivEgg est non-invasive et est conduite par des algorithmes et l’apprentissage automatique.

llustration (iStock)

Conversion des déchets des décharges en matériaux malléables : Les quelque deux milliards de tonnes de déchets générés chaque année dans le monde provoquent beaucoup de problèmes. Au moins 80 % de ces déchets se retrouvent dans les décharges.

Celles-ci contiennent un mélange d’éléments toxiques et nocifs: le mercure, le méthane, l’arsenic, le cadmium, les acides et le plomb, pour n’en nommer que quelques-uns. UBQ, basée à Tel-Aviv, perfectionne une technique de conversion des déchets des décharges en matériaux malléables pouvant remplacer les plastiques et les bois utilisés dans les produits finis.

Le processus d’évaporation, de séparation et de broyage des déchets d’enfouissement de l’UBQ en un matériau de fabrication brut ne nécessite ni combustion ni eau, il ne laisse aucun résidu de déchets, il propose un rendement énergétique élevé et émet peu de polluants.

Transformation des gaz toxiques en air respirable: Comment les gens peuvent-ils être sauvés des buildings ? Pourquoi ne pas utiliser des ascenseurs qui peuvent transporter les gens au rez-de-chaussée beaucoup plus rapidement au lieu de descendre des douzaines et des douzaines de marches d’escaliers ?

Après tout, les pompiers utilisent des ascenseurs pour atteindre les étages élevés. En Israël, dans la zone de Salamandra à Jérusalem, plusieurs centaines de litres d’air traité sont insufflés chaque minute dans des cabines d’ascenseur. La très forte pression qui pousse l’air empêche la fumée de pénétrer dans la cabine lorsque l’ascenseur est en mouvement ou lorsque ses portes s’ouvrent. De plus, cet air traité est refroidi de 300 à 35° Celsius.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...