7 Olim honorés par Nefesh B’Nefesh pour leurs contributions à Israël
Rechercher

7 Olim honorés par Nefesh B’Nefesh pour leurs contributions à Israël

Sept immigrants en provenance des pays anglophones vers Israël sont distingués pour leurs contributions majeures à l'État juif

Nefesh B’Nefesh, une organisation qui aide les Juifs de la Diaspora à immigrer en Israël, a annoncé mardi les lauréats 2017 du Prix Sylvan Adams Bonei Zion, attribués aux olim des pays anglophones – notamment l’Australie, le Canada, la Nouvelle Zélande, l’Afrique du Sud, le Royaume-Uni et les États-Unis.

Les lauréats de cette année sont : le rabbin et docteur Shlomo Riskin, fondateur, chancelier et rosh yeshiva (directeur) d’Ohr Torah Stone et grand rabbin d’Efrat, dans le domaine de l’éducation ; Marcia Javitt, directrice de l’imagerie médicale au Rambam Healthcare Campus, dans le domaine de la science et de la médecine ; Kalman Samuels, fondateur de l’organisation de défense des personnes handicapées Shalva, dans le domaine de la communauté et à but non lucratif ; Linda Streit, fondatrice du Daniel Rowing Centre, dans le domaine de la culture, de l’art et des sports ; Arsen Ostrovsky, un avocat international des droits de l’homme et directeur exécutif du Congrès juif israélien, dans le domaine de la défense d’Israël

Morris Kahn, 88 ans, qui a fait son aliyah d’Afrique du Sud en 1956 à l’âge de 26 ans, a été récompensé pour l’année 2018 pour l’ensemble de son oeuvre, « en reconnaissance de son esprit d’entreprise exemplaire et de son sens aigu des affaires qui ont contribué à la nation start-up et placé Israël en tant que leader mondial de la technologie », selon un communiqué de Nefesh B’Nefesh.

Morris Kahn. (Crédit : YouTube)

Au cours des dernières années, Kahn, cofondateur d’Amdocs, s’est consacré à la philanthropie et la philanthropie de risque (charity-business) dans les domaines de la science et de la médecine.

Le prix pour le leadership a été décerné au général Keren Hajioff, chef de la diplomatie publique dans l’unité du porte-parole de Tsahal. Hajioff a fait son Alyah depuis Londres en 2009, peu après le lycée et a rejoint l’armée israélienne un mois plus tard.

Le rabbin Shlomo Riskin, 77 ans, chancelier et chef de la yeshiva d’Ohr Torah Stone et grand rabbin d’Efrat, a remporté un prix dans le secteur de l’éducation. Riskin a été ordonné rabbin il y a plus de 50 ans et il a transformé la synagogue de Lincoln Square à Manhattan et pôle populaire et croissant du mouvement orthodoxe moderne. En 1983, il est installé en Israël avec certains de ses fidèles et il a fondé Efrat, une implantation de Cisjordanie et un quartier de Jérusalem avec une population à la fois religieuse et laïque qui s’élève aujourd’hui au nombre de 8000 habitants.

Rabbi Shlomo Riskin, directeur de Ohr Torah Stone, remet à la Rabbanit Shira Zimmerman son ordination à Jérusalem, le 3 janvier 2017. (Crédit : Ohr Torah Stone via JTA)

Il prendra sa retraite au mois de juillet en tant que chancelier d’Ohr Torah Stone, un réseau d’institutions éducatives qui a repoussé les limites de la loi juive traditionnelle pour se montrer plus inclusive des femmes et des convertis au judaïsme.

Les prix « reconnaissent les Olim anglophones remarquables qui ont aidé Israël de manière importante en insufflant l’esprit du sionisme contemporain et en contribuant de manière significative à l’Etat d’Israël », a fait savoir Nefesh BNefesh dans un communiqué.

Les lauréats, qui ont été choisis parmi des centaines de nominés, ont été sélectionnés par un comité de responsables de tous les secteurs de la vie israélienne.

Sylvan Adams est un développeur immobilier canadien qui a fait son alyah vers Israël avec l’aide de Nefesh B’Nefesh.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...