77 % des investissements en 2017-18 dans le high-tech en Israël sont étrangers
Rechercher

77 % des investissements en 2017-18 dans le high-tech en Israël sont étrangers

Un nouveau rapport montre que les investisseurs américains dominent le marché des acteurs étrangers et représentent 35 % des capitaux engrangés par les sociétés du high-tech

Logo de la multinationale américaine Google (AFP PHOTO / LOIC VENANCE)
Logo de la multinationale américaine Google (AFP PHOTO / LOIC VENANCE)

Les investisseurs étrangers ont injecté près de 77 % du total des fonds engrangés par les start-up israéliennes ces deux dernières années, ce qui correspond à la part la plus élevée jamais enregistrée depuis 2013, selon un nouveau rapport.

Les investisseurs américains sont les acteurs majeurs dans le marché local et représentent 35 % du capital récolté par les compagnies israéliennes, selon un rapport de novembre 2018 de l’IVC Research Center, qui suit l’industrie. Les investisseurs chinois, britannique, japonais, et allemand représentent chacun 3 % des investissements.

Près de 368 multinationales sont actives aujourd’hui en Israël. La plupart d’entre elles ont commencé leurs opérations en acquérant une start-up, ce qui a conduit à une expansion de leurs activités dans les années qui ont suivi.

La présence de grandes multinationales en Israël « est une pierre angulaire » de l’industrie locale, indique le rapport, et sont devenus des « hubs de connaissance » qui ont inspiré de nombreuses nouvelles sociétés israéliennes. On notera par exemple l’industrie des semiconducteurs, notamment, largement influencée par la présence d’Intel et celle des systèmes de réseaux, influencés par les sociétés comme Cisco.

Parmi les multinationales opérant en Israël, il y a Alibaba, le géant de l’e-commerce chinois, relativement nouveau sur la scène, Google, Bosch, AOL, Qualcomm, Facebook, Merck, IBM et Sony.

Au cours des trois premiers trimestres de l’années, des centres de recherche et développement de cinq multinationales ont ouvert, après l’ouverture de 12 centres en 2017.

Sur les 368 multinationales qui opèrent en Israël, 105 comptent plus de 100 employés. Intel Israël, une unité de l’Américain Intel Corp, est la plus grande multinationale en Israël, et emploie 11 000 personnes.

La majorité de ces corporations – 132 – opèrent dans le secteur de l’informatique et la création de logiciels. 64 sociétés font partie du secteur des communications, 4 des sciences humaines et 43 du secteur d’Internet.

Au cours des cinq dernières années, les acheteurs étrangers représentaient 451 acquisitions, sur un total de 608 transactions de fusion et acquisition. Sur ces transactions, 53 % des acheteurs étaient Américains, 6 % étaient Britanniques et 3 % Chinois et Allemand, a indiqué IVC.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...