Israël en guerre - Jour 144

Rechercher

A Gaza, Tsahal allume des hanoukkiot envoyées par les enfants des villes évacuées

Des candélabres, des lettres et des friandises ont été envoyées aux soldats au front pour remonter le moral des troupes pendant la fête juive de Hanoukka

Des enfants des communautés évacuées de la zone frontalière de Gaza et du nord d'Israël fabriquent des menorot pour les envoyer aux soldats de Tsahal qui combattent le Hamas dans la bande de Gaza (Crédit : Tsahal)
Des enfants des communautés évacuées de la zone frontalière de Gaza et du nord d'Israël fabriquent des menorot pour les envoyer aux soldats de Tsahal qui combattent le Hamas dans la bande de Gaza (Crédit : Tsahal)

Ces derniers jours, 800 hanoukkiot fabriquées par des enfants évacués des communautés de la zone frontalière de Gaza et du nord ont été distribuées aux soldats de Tsahal dans la bande de Gaza, dans le but de remonter le moral des troupes.

Les soldats du commandement du Sud ont allumé les bougies de Hanoukka sur les candélabres qui étaient accompagnées de lettres d’encouragement d’enfants, dans le cadre d’un projet coordonné avec le corps de l’éducation et de la jeunesse de la direction du personnel de Tsahal.

Tsahal a déclaré que les hanoukkiot ont été emballées et envoyées avec des bonbons et des lettres du front intérieur, dans le but de rappeler aux troupes que la nation est à leurs côtés et qu’elle souhaite les voir rentrer chez eux sains et saufs.

Cette initiative fait partie d’une « série d’efforts visant à maintenir le moral des soldats sur les lignes de front ainsi q ue celui des communautés sur le front intérieur », a expliqué le lieutenant-colonel Einat Albalek, commandant du corps de l’éducation et de la jeunesse, dans un communiqué de Tsahal.

« Les soldats emmènent avec eux les pensées des enfants, ainsi qu’un sentiment de connexion et de responsabilité pour les résidents du périmètre frontalier de Gaza et pour le pays dans son ensemble », a déclaré le commandant Mor Issachar du Commandement du Sud de Tsahal dans le communiqué. « Nous sommes heureux de jouer un rôle important dans le renforcement du moral de nos troupes. »

Les soldats combattent le Hamas, dans le cadre de la guerre qui a éclaté le 7 octobre lorsque 3 000 terroristes ont déferlé sur Israël depuis la bande de Gaza, tuant près de 1 200 personnes et prenant plus de 240 otages de tous âges sous le couvert d’un barrage de milliers de roquettes tirées sur les villes et villages israéliens.

Au total, 98 soldats de Tsahal ont été tués au cours de l’offensive terrestre contre le Hamas.

Dans la même optique, toujours sur le front intérieur, les Israéliens ont organisé des cérémonies d’allumage de bougies pour célébrer la fête juive.

Jeudi, les familles des otages israéliens détenus par le Hamas ont organisé une cérémonie pour marquer le premier jour de Hanoukka, lors d’un rassemblement à Tel Aviv appelant à la libération de leurs proches.

Un garçon allume une bougie de Hanoukka alors que parents et amis d’otages détenus par le groupe terroriste du Hamas dans la bande de Gaza appellent à leur libération, la première nuit de la fête juive de Hanoukka, sur la place des otages devant le Musée d’art de Tel Aviv, le 7 décembre 2023. (Crédit : AP/Ariel Schalit)

La cérémonie à Tel Aviv s’est déroulée dans une zone connue sous le nom de Place des Otages, où les proches et les amis des personnes enlevées lors de l’assaut mené par le Hamas le 7 octobre ont allumé des bougies de Hanoukka. La cérémonie s’est déroulée autour d’une table vide, préparée pour la fête, sur laquelle se trouvaient des hanoukkiot avec des photos d’otages.

Quelque 137 otages sont encore détenus à Gaza. Fin novembre, 105 civils, principalement des femmes et des enfants, ont été libérés dans le cadre d’un accord conclu sous l’égide du Qatar, qui prévoyait la libération de groupes d’otages en échange de la suspension des combats pendant plusieurs jours, de la libération de prisonniers palestiniens et d’une augmentation de l’aide humanitaire à la bande de Gaza. La trêve a pris fin lorsque les termes de l’accord ont été violés par le Hamas.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.