A l’hôpital Alyn, de grandes idées high-tech cultivées pour les enfants malades
Rechercher

A l’hôpital Alyn, de grandes idées high-tech cultivées pour les enfants malades

Au PELEthon, experts en technologie, entrepreneurs et professionnels médicaux développent des technologies d'assistance pour les enfants en situation de handicap

Des enfants travaillent sur un prototype avec leur équipe à 'hôpital Alyn lors du PELEthon annuel, le 2 avril 2019 (Crédit :  Federico Maccioni)
Des enfants travaillent sur un prototype avec leur équipe à 'hôpital Alyn lors du PELEthon annuel, le 2 avril 2019 (Crédit : Federico Maccioni)

Comme de nombreux enfants de son âge, Or, 12 ans, aime les instruments de musique. Il rêve de jouer de l’orgue – mais malheureusement, ce n’est pas simple. Son corps est paralysé à 90 %, il est contraint de rester allonger dans un lit, la douleur de la position assise dans une chaise roulante étant trop forte.

Pour aider Or à réaliser son rêve, une équipe de bénévoles dévoués de l’hôpital d’Alyn de Jérusalem ont travaillé ensemble, au début du mois, avec pour objectif de développer un orgue connecté à un ordinateur, ce qui lui permettrait de jouer de l’instrument de manière indépendante.

Lors de ce quatrième événement annuel d’innovation organisé au sein de l’hôpital, au cours duquel le personnel médical, aux côtés d’experts venus de secteurs variés, partage ses idées et créent des prototypes de produits pour venir en aide aux enfants ayant des besoins spéciaux, les équipes ont œuvré pour trouver des solutions pour Or et ses petits camarades malades.

Alyn est le seul hôpital en Israël qui se consacre à la rééducation des enfants en situation de handicap.

L’équipe qui a travaillé sur le projet pour Or dans le cadre de l’événement d’innovation organisé à l’hôpital Alyn, le 2 avril 2019 (Crédit : Hôpital Alyn)

L’événement, intitulé PELEthon – PELE est le nom du programme d’innovation de l’hôpital qui repose sur une gestion au cas par cas – s’est tenu à l’espace d’innovation du centre médical en présence d’environ 120 personnes, réparties en différents groupes de travail – chacun se consacrant spécifiquement aux besoins d’un enfant en situation de handicap physique.

Les équipes ont travaillé pour mettre en place le meilleur prototype de produit – un dispositif qui sera ensuite davantage développé et commercialisé à l’international par le parcours d’innovation ALYNovation, dont l’objectif est d’attirer les entrepreneurs et les investisseurs vers la création de solutions de technologie d’assistance pour les enfants.

Avant que chaque équipe ne commence à réfléchir sur la manière de créer le produit idéal, les participants ont regardé une vidéo qui expliquait le problème à résoudre – le défi relevé par chacun des petits malades. Ils ont ensuite conçu des prototypes sur ordinateur et les ont finalement produits matériellement à l’aide de l’imprimerie en 3D. Un grand nombre des enfants et leurs parents étaient intégrés dans les équipes, s’attelant à la conception du produit final.

La petite Ella essaie le prototype du levier de commande pour sa chaise roulante sous la supervision de son équipe lors du PELE-thon de l’hôpital d’Alyn qui a eu lieu le 2 avril 2019 (Crédit :Federico Maccioni)

Enfin, les prototypes ont été présentés et évalués par un panel de juges. Au moins un prototype par équipe a été sélectionné pour être désigné projet gagnant dans la compétition organisée autour de cinq différents défis, classés selon plusieurs critères : l’initiative, la présentation, l’originalité, la facilité d’utilisation et l’esthétique.

Pour Elia, qui souffre d’un trouble moteur, l’équipe a développé un système qui lui permet de conduire sa chaise roulante électrique en pressant un interrupteur et en actionnant un levier de commande. L’équipe a également créé une sangle pour son bras, lui permettant d’atténuer ses mouvements incontrôlés et d’être en mesure de dessiner et écrire.

Parmi les autres créations de la journée, trois jeux vidéos sur ordinateur auxquels les enfants peuvent jouer à l’aide uniquement du mouvement de leurs yeux et une sorte de manivelle pour Elishama – un enfant de petite taille pour qui les tâches quotidiennes, comme ouvrir une porte ou allumer une lumière, sont un parcours du combattant. Grâce à ce dispositif, Elishama pourra accomplir lui-même toutes ces tâches.

Un poster de bienvenue à l’entrée de l’hôpital Alyn de Jérusalem, le 2 avril 2019 (Crédit : Federico Maccioni)

La directrice-générale de l’hôpital Alyn, la docteure Maurit Beeri, a expliqué qu’organiser ce type d’événement était important dans la mesure où il permet à des adultes et des enfants en bonne santé de participer à l’amélioration du quotidien des enfants en situation de handicap.

Yeela Lahav Raz, vice-président du développement et des projets chez Machshava Tova, une ONG impliquée dans l’organisation de cette journée, a déclaré que les enfants ayant participé aux activités permettant d’améliorer la vie d’un petit malade de leur âge « développeront la compassion » et qu’ils comprendront l’impact positif qu’ils peuvent avoir sur la vie des autres.

Alyn a ouvert son espace d’innovation en mai 2017 afin de développer des technologies améliorant la vie des enfants en situation de handicap.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...