A Majorque, le Limmud allume l’étincelle du renouveau juif
Rechercher

A Majorque, le Limmud allume l’étincelle du renouveau juif

Le tout premier programme d'éducation juive lancé sur cette île espagnole a compris des cours de cuisine, des randonnées et des repas de Shabbat

La ville de Valldemossa sur l'île de Majorque, en Espagne, le 4 mai 2003. (Crédit : CC BY-SA Wikimedia commons)
La ville de Valldemossa sur l'île de Majorque, en Espagne, le 4 mai 2003. (Crédit : CC BY-SA Wikimedia commons)

L’île espagnole de Majorque a accueilli son tout premier programme du Limmud sous la forme d’un festival d’éducation juive.

Environ 85 participants issus d’une communauté juive de 200 personnes ont participé à ce programme d’une journée, intitulé Limmud Majorque, qui a présenté 18 sessions d’apprentissage sur des questions juives en langue espagnole, catalane, et en anglais, notamment en direction d’enfants et d’adolescents.

« Nous considérons Limmud Majorque comme un moteur pour faire croître la communauté juive », a expliqué Dani Rotstein, co-président du Limmud, dans un communiqué qui utilisait l’écriture locale du réseau international pour ces festivals d’éducation.

Rotstein, natif du New Jersey, a déménagé à Majorque en 2014, où il est producteur de publicités télévisuelles.

« Pour les débutants, sur l’inspiration du Limmud, nous espérons lancer une série de films juifs, des cours de cuisine juive, des clubs de littérature, un club de randonnées et partager des repas du Shabbat les uns chez les autres », a-t-il dit. « Nous espérons également créer des espaces de prière pour chaque courant du judaïsme ».

Les Juifs de Majorque viennent d’Argentine, de France, d’Allemagne, d’Israël, du Royaume-Uni et de Turquie. Les Juifs britanniques avaient établi la synagogue locale dans les années 1980. Il y a également un cimetière juif sur l’île encore en fonctionnement.

Dans les années 1300, l’Inquisition avait forcé les Juifs de Majorque à se convertir ou à vivre dans le ghetto juif de Palma en tant que « crypto-juifs » jusqu’à la fin du 17ème siècle. Leurs descendants étaient devenus connus sous le nom de chuetas. Environ 20 000 personnes ayant encore des noms de famille chuetas vivent sur l’île. Certains sont revenus vers le judaïsme et figurent parmi les membres les plus actifs de la communauté.

Les présentateurs du Limmud Majorque sont venus de Barcelone, de Madrid, d’Allemagne et de Suisse, ainsi que de l’île. Le Limmud, qui a été fondé au Royaume-Uni en 1980 pour fournir des opportunités d’éducation juives aux communautés, s’est propagé au sein de 84 communautés dans 44 pays situés sur six continents.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...