A voir : Matisyahu chante « Jérusalem » au festival en Espagne
Rechercher

A voir : Matisyahu chante « Jérusalem » au festival en Espagne

L’artiste juif américain fait face aux manifestants pro-palestiniens après que les organisateurs soient revenus sur l’annulation de sa performance

Le chanteur juif américain Matisyahu a finalement pris part au festival espagnol ce samedi et a interprété son tube monumental « Jérusalem » en face d’une foule venue nombreuse, quelques jours seulement après que les organisateurs se soient excusés pour avoir annulé sa participation sous la pression des groupes pro-palestiniens du BDS.

Plusieurs militants pro-palestiniens ont brandi des drapeaux palestiniens et chahuté Matisyahu lors de sa performance.

« Cette soirée était difficile, mais unique » a écrit Matisyahu sur sa page Facebook après le concert. « Merci à tous ceux qui l’ont rendue possible ! Toutes les occasions de jouer de la musique sont une bénédiction ».

La décision initiale du festival Rototom Sunsplash de retirer de la programmation Matisyahu qui mélange le reggae et le hip-hop avec de la musique juive, a été critiquée par les organisations juives, le gouvernement espagnol et les ambassades américaine et israélienne en Espagne.

La décision a été prise après qu’une branche locale de la campagne de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) a accusé le chanteur de 36 ans d’être un « sioniste » soutenant la pratique de « l’apartheid et du nettoyage ethnique ».

Quand Matisyahu a refusé de répondre aux questions des organisateurs du festival pour savoir s’il était en faveur d’un Etat palestinien, son apparition a été annulée.

Ce mercredi, les organisateurs du festival ont fait marche arrière et se sont excusés auprès du chanteur, le ré-invitant à se produire au festival – l’un des plus grands festivals de reggae en Europe, à Benicassim à l’est de l’Espagne.

« Rototom Sunsplash admet qu’il a fait une erreur, en raison de … la campagne de pression, de coercition et des menaces employées par le BDS Pais Valencia qui lui ont fait croire que le fonctionnement normal du festival pourrait être menacé, » ont indiqué les organisateurs dans un communiqué.

Matisyahu, qui avait d’abord dénoncé l’annulation comme « tragique » sur Facebook, a accepté la nouvelle invitation, comme l’ont déclaré les organisateurs ce vendredi.

« Matisyahu a confirmé sa participation au 22e festival de Rototom Sunsplash et se produira sur la scène principale ce samedi comme prévu initialement, » pouvait-on lire.

Le chanteur a confirmé sa présence dans un message publié sur Facebook ce vendredi : « La musique a gagné aujourd’hui. La liberté d’expression gagne. En Espagne, ce samedi 22 août. »

« J’ai toujours cru dans le pouvoir de la musique pour unir toutes les personnes, indépendamment de la religion, de la politique ou de la géographie » écrit-il. « Ce fut une décision atroce, car j’ai senti que mon essence et ma personnalité ont été utilisées à des fins politiques ».

Le chanteur a également rendu hommage à ceux qui ont exprimé leur indignation sur l’interdiction, en disant : « Mes plus sincères remerciements à la communauté mondiale pour s’être rallié à la cause de la liberté musicale. Surtout, merci à mes fans incroyables et à tant de gens de toutes les religions qui ont refusé de garder le silence au nom de la liberté artistique. Ceci est votre victoire ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...