Israël en guerre - Jour 263

Rechercher

À Washington, des survivants de la Shoah parlent de l’attaque terroriste du Hamas

Le musée de la Shoah de Washington s'est allumé aux couleurs d'Israël mercredi soir, pendant que 15 survivants partageaient leur point de vue sur les horreurs de cette semaine

L'extérieur du US Holocaust Memorial Museum, illuminé de lumières bleues en l'honneur des événements qui se déroulent actuellement en Israël, à Washington, le 11 octobre 2023. (Crédit : USHMM via JTA)
L'extérieur du US Holocaust Memorial Museum, illuminé de lumières bleues en l'honneur des événements qui se déroulent actuellement en Israël, à Washington, le 11 octobre 2023. (Crédit : USHMM via JTA)

WASHINGTON, JTA – Ils passent leurs journées à raconter aux étudiants et aux touristes les horreurs dont ils ont été témoins dans leur enfance. Ils ne s’attendaient pas à les voir se reproduire 80 ans plus tard.

Quinze survivants de la Shoah qui travaillent bénévolement au US Holocaust Memorial Museum (USHMM) ont entrecroisé leurs bras pour des photos devant le musée qui, pour une nuit, mercredi, était illuminé aux couleurs du drapeau israélien, devenu ces derniers jours un symbole populaire de soutien à Israël qui se pleure la mort d’au moins 1 300 personnes dans l’attaque terroriste sanglante du Hamas, qui a commencé samedi.

Deux survivants se sont avancés et ont lu à haute voix une lettre que les volontaires avaient rédigée.

« Nous sommes toujours heureux de constater l’intérêt que suscitent les jeunes de toutes les régions du monde », a déclaré Dora Klayman, 85 ans, qui a survécu à la Shoah dans ce qui est aujourd’hui la Croatie. « Entendre leurs commentaires et leurs questions nous donne de l’espoir pour l’avenir. Aujourd’hui, alors que nous assistons à la destruction meurtrière d’Israël, cet espoir s’estompe. »

Nat Shaffir, 85 ans, qui a survécu à la Shoah en Roumanie, a pris le relais.

« Ce n’est pas ce à quoi nous nous attendions dans ce dernier chapitre de notre vie, alors que nous contemplons notre héritage, l’avenir de la mémoire et de l’enseignement de la Shoah, et l’avenir de notre peuple », a-t-il déclaré.

« Nous avons pensé qu’ils avaient un message très spécial à adresser au monde, qui aurait une signification différente de celle de toute autre organisation », a déclaré Sara Bloomfield, directrice du musée. « Nous leur avons donné l’occasion d’exprimer leur voix. »

David Schaecter, président de la Fondation des survivants de la Shoah – États-Unis, basée en Floride, a fait une déclaration similaire plus tôt dans la journée de mercredi. « La barbarie des attaques du Hamas nous rappelle que la haine du peuple juif et la capacité infinie de cruauté contre notre peuple est un cancer qui ne sera jamais éradiqué, mais qui doit être reconnu, encerclé et écrasé lorsqu’il menace notre peuple », a déclaré Schaecter, âgé de 94 ans.

Après avoir terminé, le petit groupe de survivants a demandé au personnel du musée de l’aider à appeler les services de covoiturage et s’est tenu debout dans la fraîche soirée d’octobre pour échanger des plaisanteries.

Ruth Cohen, qui a survécu à la Shoah en Hongrie et dans ce qui était alors la Tchécoslovaquie et qui a été déportée à Auschwitz, a fait un signe de la main en direction de l’estrade et du bâtiment baigné de bleu clair. « Parler, c’était merveilleux », a déclaré Cohen, âgée de 93 ans, en faisant référence à la récitation de la lettre. « Mais la situation est terrible, terrible. »

En janvier, elle s’était rendue aux Émirats arabes unis pour célébrer la Journée internationale de commémoration de la Shoah, l’une des premières fois que cette commémoration était observée dans le monde arabe. Cela lui a donné de l’espoir, dit-elle, et cet espoir persiste « malgré ce qui se passe ».

Lorsqu’on lui a demandé à quoi elle pensait en lisant les événements en Israël, Cohen a répondu : « À ma vie. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.