Amman menace de revoir ses relations avec Israël en cas d’annexion
Rechercher

Amman menace de revoir ses relations avec Israël en cas d’annexion

Israël projette l'annexion des plus de 130 implantations juives en Cisjordanie et de la vallée du Jourdain, qui serait intégrée à sa frontière orientale avec la Jordanie

Le Premier ministre jordanien Omar Razzaz est interviewé par CNN, le 2 mars 2020. (Capture d'écran de CNN)
Le Premier ministre jordanien Omar Razzaz est interviewé par CNN, le 2 mars 2020. (Capture d'écran de CNN)

Le Premier ministre jordanien Omar Razzaz a menacé jeudi de reconsidérer les relations du royaume avec Israël si l’Etat hébreu menait à bien ses plans d’annexion des territoires palestiniens en Cisjordanie.

« Nous n’accepterons pas de mesures unilatérales israéliennes pour annexer les territoires palestiniens et nous devrons reconsidérer les relations avec Israël dans toutes ses dimensions », a déclaré M. Razzaz dans un entretien avec l’agence de presse officielle jordanienne Petra.

« Mais nous n’allons pas nous précipiter », a dit le Premier ministre jordanien, dont le pays est, avec l’Egypte, signataire d’un traité de paix avec Israël.

« On espère qu’une position arabe unifiée sera adoptée pour répondre aux menaces (d’annexion) et que la communauté internationale fera son devoir pour protéger la paix non seulement dans cette région, mais à l’échelle mondiale », a-t-il déclaré.

Israël projette l’annexion des plus de 130 implantations juives en Cisjordanie et de la vallée du Jourdain, langue de terre s’étirant entre le lac de Tibériade et la mer Morte, qui serait intégrée à sa frontière orientale avec la Jordanie.

Plus de 600 000 Israéliens vivent dans des implantations de Cisjordanie, et les Palestiniens et la communauté internationale considèrent les implantations comme illégales.

La Jordanie a rejeté à plusieurs reprises toute annexion israélienne de pans de la Cisjordanie, avertissant qu’elle « tuerait les chances de paix ».

Dans un récent entretien accordé au magazine allemand Der Spiegel, le roi Abdallah II a prévenu Israël d’un « conflit majeur » avec le royaume en cas d’annexion de certaines zones de la Cisjordanie.

Le nouveau gouvernement israélien doit se pencher sur l’application du projet américain pour le Proche-Orient qui prévoit cette annexion par Israël de la vallée du Jourdain et des implantations juives en Cisjordanie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...