Après 22 ans, la dernière victime de l’attentat de l’AMIA a été identifiée
Rechercher

Après 22 ans, la dernière victime de l’attentat de l’AMIA a été identifiée

Augusto Daniel Jesus a été identifié sur la base de tests d'ADN prélevés sur son corps et celui de sa mère

La seule victime jusqu’à présent non identifiée de l’attentat contre le centre juif AMIA à Buenos Aires en 1994 s’appelait Augusto Daniel Jesus.

Il a été identifié comme étant la victime avec plus de 99,99 % de certitude, sur la base de tests d’ADN prélevés sur son corps et celui de sa mère, a annoncé l’Unité spéciale d’enquête sur l’attentat de l’AMIA du gouvernement argentin.

Jesus et sa mère font partir des 85 personnes tuées et 300 blessées dans l’attentat suicide – la plupart d’entre elles étaient juives.

Le test d’ADN a été effectué par l’équipe médicolégale d’anthropologie d’Argentine et vérifié par l’équipe ainsi que par l’Université de Buenos Aires. Les efforts visant à identifier le corps ont commencé en 2002 après que la carte d’identité de Jesus ait été trouvée dans les décombres sur les lieux.

Lorsqu’ils ont été tués, Jesus et sa mère assistaient à une formation dans les locaux de l’AMIA sur les soins à apporter aux personnes ayant des problèmes de santé, selon des proches. Jesus avait 20 ans.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...